Email catcher

tremblais

Formes

Exemples

Phrases avec le mot tremblais

Je voyais bien que c'étaient les siens, mais je tremblais, comme pris d'un accès de fièvre, en m'imaginant que ce n'étaient pas les siens.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Quand il venait, lui, je tremblais, tant je m'étais mise à l'aimer.Émile Zola (1840-1902)
J'ajustai aussi, mais je tremblais d'atteindre le matelot.Oscar Méténier (1859-1913)
J'avais la tête montée ; je tremblais presque de colère.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Je crois que je tremblais légèrement et je posai l'œuvre d'art de peur de laisser paraître mon émotion.René Boylesve (1867-1926)
Je ne vous cacherai pas que je tremblais de tous mes membres.Émile Zola (1840-1902)
Je le sentais bien et je tremblais de ce qui allait arriver.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Je tremblais, mais j'eus la force de jouer l'indifférente.René Boylesve (1867-1926)
Je jouais une rude partie, et, à chaque minute, je frissonnais, je tremblais d'entendre sonner six heures... mais non, j'ai bien le temps.Jules Lermina (1839-1915)
Je tremblais... et maudissais ma destinée et la fragilité humaine.Henri de La Blanchère (1821-1880)
J'allais nécessairement me trouver en face de ma mère, et je tremblais à la pensée de cette entrevue.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Ce matin encore, vous voyant si riche, moi si pauvre, je tremblais et je me désolais.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'embarras où je me trouvais était extrême ; je tremblais qu'elle ne vînt à lever les yeux sur moi et à s'en apercevoir.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Mes cheveux se hérissaient, mes genoux s'entrechoquaient, et je tremblais comme la feuille du peuplier pendant les fortes brises du nord.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Pas une fibre de mon corps ne restait immobile ; et je tremblais, comme tremble la lave intérieure d'un volcan.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Je crus que nous allions être égorgés, et je tremblais de tous mes membres.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Je tremblais, car ma dot devait être d'une maigreur repoussante.René Boylesve (1867-1926)
Quand je voulus me relever, mes jambes ne me soutenaient plus ; mon front était baigné d'une sueur froide ; je tremblais de tous mes membres.Marie d'Agoult (1805-1876)
Cependant, je tremblais tellement qu'on ne savait comment me réchauffer et que je ne me croyais guère capable de faire un pas.Hector Berlioz (1803-1869)
Je tremblais comme vous pouvez le penser ; mais vous me manquiez.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine