trompe

 

définitions

trompe ​​​ nom féminin

Instrument à vent à embouchure, formé d'un simple tube évasé en pavillon. Trompe de chasse : cor. —  locution Annoncer qqch. à son de trompe, avec bruit et publicité.
Prolongement de l'appendice nasal de l'éléphant, organe tactile, qui lui sert à saisir, à aspirer, pomper les liquides.
Organe buccal (de certains insectes). La trompe des papillons.
Anatomie Trompe de Fallope : chez la femme, conduit par lequel l'ovule quitte l'ovaire.
Trompe d'Eustache : canal qui relie la caisse du tympan au rhinopharynx.
Architecture Section de voûte qui fait saillie et supporte une construction qui dépasse (encorbellement). Coupole sur trompes (opposé à pendentif). Petite trompe. ➙ trompillon.
 

synonymes

trompe nom féminin

corne, cornet

[anciennt] avertisseur

[Zoologie] suçoir

[Architecture] trompillon

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si je ne me trompe, nous sommes tombés d'accord sur une période de douze ans.Europarl
L'objet réel ou en trompe-l'œil est appelé sans doute à jouer un rôle de plus en plus important.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Je ne dis pas que la justice se trompe, mais je ne m'y fierais pas : on voit tant de choses extraordinaires !Jules Noriac (1827-1882)
Comme je n'ai plus bien présent à la mémoire le livre dont je te parle, il se peut que je me trompe.Émile Zola (1840-1902)
Elles ne servent qu'à fournir une contrepartie en trompe-l'il à d'autres textes sur l'immigration qui, eux, sont bel et bien laxistes.Europarl
Je m'arrêtai, consterné, retournant le corps doucement du bout de ma trompe ; il ne bougeait plus, ne respirait plus ; c'était fini.Judith Gautier (1845-1917)
Si je me trompe, si je ne suis pas bien jugée, je n'aurai à m'en prendre qu'à moi-même.René Bazin (1853-1932)
Ce programme rappelle la technique du «trompe l'oeil'utilisée dans l'architecture, lorsqu'on peignait des fenêtres là où il n'était pas possible d'en percer.Europarl
Qui croit pouvoir baisser la tête en attendant que l’orage passe de l’autre côté souvent se trompe, comme le montre l’histoire.Europarl
Crois-tu que je te trompe, que je ne veuille pas faire de toi ma femme, ma compagne pour la vie ?Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Je me trompe sans doute : une illusion trop chère me montre des ressemblances qui n'existent que dans mon imagination...Restif de La Bretonne (1734-1806)
Si je ne me trompe, c'était-là un avis autant qu'il était pour moi dans les convenances de le donner.François Guizot (1787-1874)
Si je ne me trompe, l'honorable préopinant lui-même, malgré ses préventions, doit trouver cela sérieux et légitime.François Guizot (1787-1874)
Je me trompe, ces objets sont souvent comme les symboles de la vie facile et superficielle.Charles Wagner (1852-1918)
Je ne sais pas si je me trompe, mais il me semble que je passe le plus heureux temps de ma vie.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Mais rien ne nous empêchera de dire à la majorité que, selon nous, elle se trompe.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Au moins alors chacun a la responsabilité de ses actes ; celui qui se trompe est puni et se redresse.Frédéric Bastiat (1801-1850)
J'en ai fait autant plus d'une fois depuis dans ma vie, si je ne me trompe.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Depuis que l'heure des questions n'a plus lieu en soirée, elle a souvent été déplacée ou raccourcie et – si je ne me trompe pas – supprimée pour la deuxième fois.Europarl
Combien de vérités utiles les maladies révèlent aux princes et aux grands, quand tout ce qui les environne les trompe par des mensonges !Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROMPE » s. f.

Vieux mot qui signifioit autrefois la même chose qu'à present trompette. Il se dit encore en cette phrase : Tout ce qu'on veut faire sçavoir au peuple se publie à son de trompe. On l'a crié à trois briefs jours à son de trompe.
 
La trompe de chasse est une espece de cor ou grand tuyau de cuivre recourbé, & qui fait un tour au milieu, comme un cercle ou un anneau. Elle sert pour appeller les chiens.
 
TROMPE, est aussi un petit instrument de leton ou d'acier, dont se servent les laquais pour en tirer quelque harmonie. Elle est faite de deux petites branches, & d'une languette au milieu qui fait ressort, & qu'on remuë sans art avec les doigts, tandis qu'on la tient entre les dents. Elle rend un son fremissant, modifié par le mouvement de la langue, & l'ouverture de la bouche ; ce qui cause un bourdonnement sourd assez agreable. On l'appelle aussi gronde & rebube, & quelques-uns trompe de Bearn.
 
TROMPE, en termes d'Architecture, est une espece de voute tres-artistement taillée, dont la clef est en l'air, & qui semble n'estre soustenuë de rien, sur laquelle pourtant on esleve des murailles de pierre. La trompe du chasteau d'Anet, & celle de la ruë de la Savaterie, sont fort estimées par Philbert de Lorme, qui bastit cette derniere en faveur d'un de ses amis.
 
TROMPE, se dit aussi d'un membre particulier qu'ont les elephants, qui leur sert de main, qui est comme un nez allongé qui leur sort du milieu du front, à laquelle est joint un petit appendice en forme de doigt. Le cameleon a aussi une trompe, qui est sa langue, qu'il lance hors de sa gueule comme s'il la crachoit ; puis il la racourcit en un moment, lors qu'il la retire. Elle luy sert comme la trompe de l'elephant, pour prendre sa nourriture. Le microscope nous a fait aussi descouvrir une espece de petite trompe dans les mouches & cousins, par le moyen de laquelle ils sucent le sang des animaux, ou les liqueurs, pour se nourrir. Quelques Medecins appellent aussi la trompe de la matrice, les cornes de la matrice des brutes, qu'on appelle autrement portieres.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020