trottoir

 

définitions

trottoir ​​​ nom masculin

Chemin surélevé réservé à la circulation des piétons, sur les côtés d'une rue.
locution Faire le trottoir : se prostituer, racoler les passants.
Trottoir roulant : plateforme roulante qui sert à faire avancer des personnes ou des marchandises.
 

synonymes

trottoir nom masculin

accotement, banquette

terrasse

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Goujet laissa les femmes au bord du trottoir, vint poser la main sur l'épaule du zingueur.Émile Zola (1840-1902)
Et, comme le corbillard roulait doucement à gauche, dans l'avenue transversale numéro deux, un crépitement s'était fait entendre, une grosse fumée avait grandi, au-dessus des petits platanes bordant le trottoir.Émile Zola (1840-1902)
Ils marchaient appuyés l'un sur l'autre, et plus lentement que tous les gens affairés qui suivaient le trottoir.George Sand (1804-1876)
Il allait se décider à courir cette aventure, lorsqu'il avisa sur le trottoir, de l'autre côté de l'avenue, un homme qui semblait hésiter à venir à lui.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Ces dernières maisons avaient de très-petites fenêtres presque sans lumière et des portes cintrées, et, dans les rues les plus étroites, elles surplombaient entièrement le trottoir.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Lorsque, pour la première fois, elle avait remis les pieds sur le trottoir, elle était veuve.Émile Zola (1840-1902)
Le calme se fit en lui, il se mit à monter et à descendre le trottoir, allant et venant en toute paix.Émile Zola (1840-1902)
Lucy, toujours à la fenêtre, se pencha ; et elle aperçut ces messieurs sur le trottoir, la figure en l'air, lui faisant de grands signes.Émile Zola (1840-1902)
Il la regarda un quart d'heure encore, puis elle le fatigua, il quitta la porte et fit quelques pas sur le trottoir.Émile Zola (1840-1902)
L'observateur de cette scène a raconté qu'il aperçut aux pieds du spectre, dans le bitume du trottoir, une petite ouverture lumineuse, par laquelle on aurait pu découvrir l'enfer...Léon Bloy (1846-1917)
Il abaisse le carreau afin d'apercevoir plus exactement le remous et le tumulte de la rue : au besoin, il descendrait sur le trottoir.Francis Chevassu (1861-1918)
Jupillon resta un moment immobile sur le trottoir, regardant les deux napoléons dans sa main.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Des mioches du quartier ramassaient, à quatre pattes, les bouts de cigarettes jetés sur le trottoir.Victor Tissot (1845-1917)
Un matin, comme elle était descendue de meilleure heure qu'à son habitude, elle l'aperçut à quelques pas devant elle sur le trottoir.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Quand elle se vît seule dans la rue avec son petit paquet sous le bras, elle marcha quelque temps, puis s'assit sur un trottoir et se mit à pleurer.Zulma Carraud (1796-1889)
Elle croyait sentir la chaleur de tous ces pas d'hommes et de femmes monter du trottoir qui se refroidissait.Émile Zola (1840-1902)
Il frappe le trottoir de son pied qu'il a mince et joli malgré sa haute taille.Paul Bourget (1852-1935)
J'aime mieux mettre la clef sous la porte et coucher sur le trottoir, que de continuer à vivre dans des transes pareilles.Émile Zola (1840-1902)
Tout le large trottoir, couvert d'un bout à l'autre, s'allongeait, avec les bosses sombres des légumes.Émile Zola (1840-1902)
Elle s'assit au milieu d'un groupe de femmes et d'étudiants, à une des tables posées sur le trottoir.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROTOIR » s. m.

Terme populaire, qui se dit en cette phrase. Cette affaire est sur le trotoir, c'est à dire, on en parle, on en va parler, on la va mettre sur le bureau.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020