trouée

 

définitions

trouée ​​​ nom féminin

Large ouverture qui permet le passage, ou qui laisse voir. Une trouée dans la haie.
Ouverture faite dans les rangs de l'armée ennemie. ➙ percée.
Large passage naturel dans une zone de montagnes. La trouée de Belfort.
 

synonymes

trouée nom féminin

clairière, percée

[dans le ciel] déchirure, échappée

[Militaire] brèche, percée

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je n'en avais pas bu depuis la trouée ; je trouve qu'il a encore gagné ; n'est-ce pas, femme ?Émile Bergerat (1845-1923)
Il me semblait qu'avec un régiment de ces visages-là on aurait fait une trouée partout.Amédée Achard (1814-1875)
De là une trouée habilement ménagée dans le sommet des arbres du jardin permettait de découvrir une partie du golfe.Jean de la Brète (1858-1945)
Une trouée dans la forêt ; une vue merveilleuse sur toute la vallée, sur la plaine, jusquà la grande ville qui devait apparaître, là-bas, tout au bout, les jours de soleil.Gaston Leroux (1868-1927)
En tête de la chiounne marchait le capoulié, qui faisait la trouée dans les pièces de blé ; le balle organisait la marche du travail.Frédéric Mistral (1830-1914)
Ceux-là mêmes que lassait plus particulièrement la répétition énervante des clichés, se souvenaient trop de la trouée impétueuse faite par le grand écrivain, de la déroute des romantiques.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Il avait eu devant lui la trouée féerique, piège peut-être, d'un nuage qui se déchire et qui montre le bleu profond.Victor Hugo (1802-1885)
La maison est trouée de petites fenêtres carrées qui bâillent, étranglées pendant deux étages, entre des colonnes cannelées, striées, imbriquées, losangées, chacune d'un dessin différent de sa voisine.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il savait comme il est difficile de faire sa trouée, petite ou grande, et quel grand bien fait un peu d'aide.Albert Cim (1845-1924)
Nous fîmes une trouée dans la masse de ses flots qui se refermaient sur nous.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Avant quinze jours, la trouée devait les éventrer d'une large entaille, pleine de vacarme et de soleil.Émile Zola (1840-1902)
Nous retirâmes le premier filet ; une large trouée nous convainquit que notre supposition était exacte ; le second filet était dans le même état que le premier.Paul de La Gironière (1797-1862)
Bossue ici, trouée là, formant hauts-fonds, chargée d'immondices, en dix places, bas-fonds, remplis d'eau graisseuse, nauséabonde, eu dix autres.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Mais les grains coulaient toujours, une trouée soudaine se faisait dans les ténèbres du crucifiement, la gloire resplendissante des cinq derniers mystères éclatait avec une allégresse d'astre libre.Émile Zola (1840-1902)
Il se retourna et vit à ses côtés une grande figure olivâtre, raide et trouée, aux deux yeux noirs lumineux comme des charbons ardents.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La haie, en mauvais état, ici touffue, là trouée, ne lui faisait plus une barrière suffisante pour la protéger.Jules Verne (1828-1905)
Avec ses cheveux blonds envolés, son corsage arraché qui montrait ses bras nus, elle était comme une terrible faucheuse s'ouvrant une trouée parmi cette destruction qu'elle avait faite.Émile Zola (1840-1902)
Je n'entendis pas un mot de tout ce qu'il disait, mais je compris qu'il parlait de la trouée.Émile Bergerat (1845-1923)
Ils étaient bien seuls, cachés à tous les regards, n'ayant que cette trouée ronde qui les voyait.Émile Zola (1840-1902)
En avant seulement, une nappe d'eau de dix hectares, dont les roseaux venaient frôler la grille de la cour, faisait dans ce rideau sombre une trouée de lumière.René Bazin (1853-1932)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020