trousser

 

définitions

trousser ​​​ verbe transitif

Trousser une volaille, replier ses membres et les lier au corps avant de la faire cuire. ➙ brider.
vieilli Retrousser (un vêtement). Trousser ses jupes. —  familier, vieilli Trousser une femme, la posséder sexuellement.
vieilli ou littéraire Faire rapidement et habilement. Trousser un sonnet. —  au participe passé Un compliment bien troussé. ➙ tourné.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je trousse

tu trousses

il trousse / elle trousse

nous troussons

vous troussez

ils troussent / elles troussent

imparfait

je troussais

tu troussais

il troussait / elle troussait

nous troussions

vous troussiez

ils troussaient / elles troussaient

passé simple

je troussai

tu troussas

il troussa / elle troussa

nous troussâmes

vous troussâtes

ils troussèrent / elles troussèrent

futur simple

je trousserai

tu trousseras

il troussera / elle troussera

nous trousserons

vous trousserez

ils trousseront / elles trousseront

 

synonymes

trousser verbe transitif

[une volaille] brider

[littéraire] retrousser, lever, remonter, soulever

[vieilli ou littéraire] expédier, torcher

[vieux] mettre en botte, [foin] botteler

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Qu'il saccage, qu'il morde la bouche qui l'agrée, il sera pardonné – tel un soudard, en une ville vaincue, est souvent excusé par la belle fille qu'il vient de trousser.Pierre de Lano (1859-1904)
Dehors le vent ballonna son cotillon court en menaçant de la trousser.Marc Elder (1884-1933)
Je ne demande pas à être employé dans tes hauts calculs polytechniques, mais, s'il y avait un bout de rôle à trousser avec adresse, j'en ai, je crois, la capacité.Paul Féval (1816-1887)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROUSSER » v. act.

Relever, replier, mettre plus haut. On trousse les habits longs, les juppes, de peur des crottes, de peur qu'on ne marche dessus. On trousse ses bas, ses chausses, quand ils sont avalez. On trousse les housses d'un lit pour voir le jour.
 
On dit aussi, qu'une femme s'est laissé trousser la juppe, pour dire, qu'elle a fait faux bond à son honneur.
 
TROUSSER, se dit aussi en parlant de ceux qui deslogent, qui s'en vont, qui s'enfuyent. Toute l'armée a troussé, a plié bagage. On dit à un valet qu'on congedie, Troussez vos chausses, troussez vostre pacquet.
 
On dit en ce sens, qu'une maladie a troussé un homme en 24. heures, pour dire, qu'en ce peu de temps elle l'a fait mourir, elle l'a fait partir de ce monde. On dit aussi, que des goinfres ont bientost troussé une bouteille de vin, un gigot de mouton ; qu'un écolier a bientost troussé sa leçon, pour dire, qu'ils ont bientost fait.
 
On dit encore d'une personne, d'une maison, qu'elle est bien troussée, pour dire, qu'elle est bien prise en sa taille, qu'elle est propre, bien ajustée, que rien n'y manque.
 
TROUSSÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
On dit proverbialement, qu'un homme a été troussé en malle, pour dire, qu'il a été maltraitté, qu'il a été promptement expedié.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020