tué

 

définitions

tué ​​​ , tuée ​​​ adjectif et nom

Mort de mort violente. Soldats tués à la guerre. —  nom Il y a eu des tués. ➙ mort.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « tue »

Celui qui tue un homme ou lui mutile un membre donnera tête pour tête ou membre pour membre.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Amiles n'hésite pas, et, d'une main implacable, tue ses deux fils pour sauver son ami qui lui avait autrefois sauvé la vie et l'honneur.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Le fond tue les figures, et il faudrait en ôter plus de trois pieds tout autour.Eugène Delacroix (1798-1863)
J'ai si peu recours à l'escompte, je n'ai nul crédit, voilà ce qui nous tue nous autres petits détaillants.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et c’est ainsi qu’on tue encore une autre poule aux œufs d’or !Europarl
Le tailleur y parvient par ruse, en enivrant les ours, qu'il tue alors tout à son aise.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Elle détruit bien des joies ; elle tue souvent la faculté d'aimer et toujours celle d'admirer ; elle est une des causes déterminantes de l'avarice morale.Dora Melegari (1849-1924)
Faute de ce repère fondamental, au mieux on ne se comprend plus, au pire on s'entre-tue.Europarl
On tue et on brûle massivement des animaux, alors que la fièvre aphteuse n'est pas dangereuse pour les humains.Europarl
Anoupou, désespéré, retourne dans sa maison et tue la femme impudique qui l'a séparé de son frère.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
C'est toi qui as fait périr mes deux frères ; si tu ne leur rends pas la vie, je te tue.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Mes paroles sont assez bonnes ; je les range comme ceux qui disent bien ; mais la tendresse de mes sentiments me tue.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Comme on ne peut éliminer le mal qui ronge, détruit et tue, il faut essayer d'en corriger les effets désastreux.Dora Melegari (1849-1924)
L'intérêt est comme une épée à deux tranchants : de quelque côté qu'il frappe, il tue.Frédéric Bastiat (1801-1850)
S'il voit de la volaille ; il la tue ; et lorsqu'il part, joignant l'insulte à la tyrannie, il demande ce que l'on appelle keré-el-dars, c'est-à-dire, le louage de sa dent molaire.Volney (1757-1820)
Le mince rideau de défenseurs s'est émietté dans les trous où on les prend comme des rats, ou bien où on les tue.Henri Barbusse (1873-1935)
Je sentais bien confusément, mais bien vivement et avec un feu que je n'ai plus, que tout beau moral, c'est-à-dire d'intérêt dans l'artiste, tue tout ouvrage d'art.Stendhal (1783-1842)
Ainsi donc plus de larmes, mon amie, plus de ce désespoir concentré qui m'afflige et te tue.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Quand le malade est saisi de convulsions, le poison a atteint son but, car il tue dans sa dernière étreinte.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Il les tue quelquefois, dans l'intérêt de la science, pour voir ce qu'ils ont dans le corps.Edmond About (1828-1885)
Afficher toutRéduire

Exemples de « tué »

Il a tué mon patient ; n'aurait-il pas été plus simple, plus juste et surtout plus utile de me laisser scier les jambes du lascar ?Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Il avait de belles guêtres, un carnier à filet, fermé par une couverture reluisante, poilue comme les malles du temps passé, mais il n'avait rien tué.Jean Aicard (1848-1921)
Le pauvre diable roula sur le sol sans jeter un soupir ; il avait été tué roide.Gustave Aimard (1818-1883)
Ses premiers dédains avaient tué mon amour pour lui, et le goût très-vif qu'il avait paru, depuis, éprouver pour moi, n'avait pu faire renaître cet amour.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
La parité dollar-peso, mise en place par un changement de la constitution, a rendu les exportations beaucoup trop chères et, dès lors, tué le secteur des exportations.Europarl
Mais elle est capable de tout, elle a dû faire des horreurs, elle a tué, volé dans son temps.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ici, c'est un vieillard tué, glacé, précepteur... chez un marchand, s'il existe pourtant, ce marchand...Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Là-bas, il a failli être tué par une bombe dont il ne sait, à vrai dire, si elle était américaine ou britannique.Europarl
Quand un pharmacien a-t-il tué pour la dernière fois un autre pharmacien pour contrôler le marché des médicaments dans sa région ?Europarl
J'observerai que j'ai cru remarquer, au plumage de cet oiseau, qu'il avoit été tué, non-seulement au moment de la mue, mais que l'individu étoit encore dans son jeune âge.François Levaillant (1753-1824)
Ça ne suffit donc pas qu'ils m'aient tué le père, tu voudrais peut-être que je dise merci.Émile Zola (1840-1902)
Savez-vous qu'il a tué un homme et envoyé une balle dans le chapeau d'un père qu'il avait outragé ?William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Quentin, en tirant son coup d'arquebuse, avait tué le propriétaire de la maison de campagne où se trouvait le roi.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Par le taureau que j'ai tué, dois-je attendre, le nez dans votre repaire de chiens, lorsqu'il s'agit de mon dû le plus strict ?Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Nous serons bien a... nous serons bien avancés quand nous aurons tué le capi... le capi... le capi...Albert Delpit (1849-1893)
Il venait de mourir avant le temps, malade de dégoût pour les choses humaines et de mépris pour l'humanité : la mauvaise humeur l'avait tué.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Chez moi, l'amour avait tué le souvenir ; et chez toi, c'est le souvenir qui a tué l'amour.Albert Delpit (1849-1893)
La chute l'aurait tué, si elle n'eût été amortie par des branches qui le retinrent à demi ; mais elle n'en fut pas moins assez lourde.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Premièrement, il ne faut pas répartir la peau de l’ours entre les nations avant de l’avoir tué.Europarl
Les nôtres étaient fatigués de ce carnage : ils avaient tué ou blessé mortellement, dans les deux rencontres, environ cent quatre-vingts de ces barbares.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019