uniment

 

définitions

uniment ​​​ adverbe

D'une manière unie.
littéraire Avec régularité. ➙ également, régulièrement. Rouler uniment.
Tout uniment : avec simplicité, sans détour. ➙ franchement, simplement. Elle a répondu tout uniment.
 

synonymes

uniment adverbe

uniformément

également, régulièrement, invariablement

tout uniment

franchement, sans ambages, sans détour, sans façon, simplement, sans tourner autour du pot (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand il visitait une famille trop pauvre pour solder sa note, il ne se fâchait point et emportait tout uniment une « bagatelle » dans ses poches.Paul Féval (1816-1887)
Si tu m'accordes que je ne suis pas folle, j'espère que tu me trouveras tout uniment sublime.Paul Féval (1816-1887)
Saladin, comédien de petite venue, mais très soigneux et très habile, profitait tout uniment d'un courant.Paul Féval (1816-1887)
Mettez donc votre point sensible dans votre conscience, tout uniment, c'est ce que je fais pour moi, autrement je ne serais pas ici.René Boylesve (1867-1926)
Ces palais mignons de la volupté qu'on appelait jadis des folies ou de petites maisons, étaient remplacés tout uniment par des chambres garnies.Paul Féval (1816-1887)
M. le marquis avait tout uniment changé une vie tranquille et un peu végétative contre une existence pleine d'humiliations, de désappointements, et de douleurs.Paul Féval (1816-1887)
René tourna l'angle du chemin et marcha tout uniment vers la maison solitaire dont la lune, cachée sous les nuages, dessinait vaguement les profils.Paul Féval (1816-1887)
Il s'agissait de l'amour tout uniment, de cette émotion souveraine qui suspend en nous, durant les secondes où elle nous domine, tous les autres intérêts de la vie.Paul Bourget (1852-1935)
La journée se passa fort uniment, fort simplement, très-bien ; nos époux s'aiment, et sont dans la meilleure intelligence avec leurs parents.Denis Diderot (1713-1784)
Conte-la tout uniment, de suite, et comme un homme d'intelligence ; sinon, tais-toi, et n'en dis pas davantage.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Va, chevalier, va, mon ami, non point chez le docteur, je n'ai pas besoin du docteur, va chez toi, tout uniment te coucher, je te souhaite la bonne nuit.Paul Féval (1816-1887)
Enfin, je ne sais rien de mieux, moi, et je te dis tout uniment la vérité !...Oscar Méténier (1859-1913)
Le capital pour une femme n'est pas d'avoir un directeur, mais de vivre si uniment qu'elle s'en puisse passer.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Il ne voyait qu'une chose : pourquoi ne lui avait-elle pas répondu, tout uniment, qu'il ordonnât et qu'elle obéirait ?Paul Bourget (1852-1935)
Ils avaient agi précisément comme un grand seigneur qui se vêtirait très-uniment afin d'inspirer aux simples citoyens le mépris du luxe.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Je vis tout uniment au détour d'un sentier, dans un champ fleuri et charmant que je n'oublierai jamais, une petite demoiselle qui chantait en cueillant des primevères.Paul Féval (1816-1887)
Il se mit d'abord tout uniment à vivre de ses rentes, et les fredaines qu'il faisait ne le ruinaient pas.Paul Féval (1816-1887)
Il consiste tout uniment à substituer une prose à celle de l'auteur de ce billet.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je lui apprendrai tout uniment ton mariage et le désir que tu as de le tenir secret.Honoré de Balzac (1799-1850)
Parle simplement, uniment, sans t'embrouiller et t'enchevêtrer, comme je te l'ai dit mainte et mainte fois.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « UNIMENT » adv.

D'une maniere égale, toute unie. Il marche uniment, d'un pas égal, sans augmenter ni diminuer son train. Il faut étendre cela uniment, sans ply, sans inégalité. On dit qu'un cheval marche, qu'il galoppe uniment, quand le train de devant & de derriere semble ne faire qu'une même action.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020