utilement

 

définitions

utilement ​​​ adverbe

D'une manière utile.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sans cela, nul système, nul changement, nulle réforme ne servira utilement la cause du progrès et de l'humanité.Charles Turgeon (1855-1934)
Apprenez par là à ne juger promptement de personne ni en bien ni en mal ; l'un et l'autre sont très-dangereux : ainsi vos erreurs passées vous instruiront très-utilement.François de Fénelon (1651-1715)
Nous avions donc besoin d'une approche plus complète et cette recommandation pourrait bien y contribuer utilement.Europarl
Mais il est indispensable d'avertir que, parmi les édifices de cette catégorie, il n'en reste qu'un sur lequel on pourrait utilement compter.Charles Dejob (1847-1916)
C'est pourquoi je vous approuve totalement et je pense que cet instrument doit être utilisé aussi efficacement et utilement que possible.Europarl
La plupart des hommes trouvent la vérité trop simple ; ils devraient se souvenir qu'il est déjà assez difficile de la pratiquer utilement telle qu'elle est.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Mais l'un de ses principes était que les défauts d'un homme, aussi bien que ses qualités, peuvent être utilement employés.Albert Vandal (1853-1910)
Les nombreuses bonnes initiatives contenues dans les lignes budgétaires déjà existantes peuvent utilement être rassemblées dans un véritable programme baltique.Europarl
Tu me signaleras les articles de journaux et de revues et même les livres que je puisse lire utilement dans le temps dont je dispose.Charles Péguy (1873-1914)
Les autres sont nés pour des arts moins nobles, et ils seront employés plus utilement aux besoins ordinaires de la république.François de Fénelon (1651-1715)
Il se flattait que les petits cantons résisteraient assez pour que la diplomatie eût encore le moyen d'agir utilement.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Dans l'intervalle, le dévouement aux nombreux enfants de la ferme pourra utilement occuper ses loisirs.Ernest Michel (1837-1896)
On peut donc espérer ainsi d'agir utilement, à un certain degré, sur cette partie essentielle du monde politique actuel.Auguste Comte (1798-1857)
On n'y avait pas le temps de remplir utilement sa mission : la chaîne s'y rompait tous les ans.Émile Vincens (1764-1850)
D'ailleurs il était convenu qu'il ne recevrait ni traitement, ni décorations, et que s'il ne pouvait servir utilement sa patrie, il quitterait le ministère.Dorothée de Dino (1793-1862)
Si l'argent épargné au niveau européen était dépensé utilement pour la recherche au niveau national, cela me serait égal.Europarl
Je ne crois pas par contre qu'on puisse affronter utilement, dans cette directive, deux autres problèmes auxquels je suis pourtant sensible.Europarl
Cette artillerie suivait le mouvement de la cavalerie, et se transportait, sur des traîneaux, partout où elle pouvait agir utilement.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Tous les enthousiasmes entrent utilement dans sa formation ; aussi bien l'admiration physique que l'admiration morale.Victor Hugo (1802-1885)
Les distances sont énormes, on perd tout son temps dans les rues, et, depuis dix jours que je suis ici, je n'ai pas employé utilement deux heures.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « UTILEMENT » adv.

D'une maniere utile. Ce Resident a servy fort utilement le Roy par les advis qu'il a donnés. On dit au Palais, que des creanciers sont colloquez utilement, quand ils sont mis en ordre tant qu'il y a du fonds, ensorte qu'ils soient effectivement payez. Des mineurs sont tenus de payer les sommes qu'ils ont empruntées, quand elles ont été employées utilement pour eux.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020