vagabondage

 

définitions

vagabondage ​​​ nom masculin

Le fait ou l'habitude d'errer, d'être vagabond.
État de l'imagination vagabonde.
 

synonymes

vagabondage nom masculin

flânerie, flânage (Québec), errance (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On se chargeait de son avenir : mais un beau jour il décampe avec un camarade des rues (à près de dix-huit ans), repris par son besoin de vagabondage.Jules Lemaître (1853-1914)
La loi condamnait au vagabondage tous ceux qu'elle n'attachait pas à la glèbe, leur interdisait l'approche des maisons honnêtes, le séjour dans les villes et les villages.Élie Reclus (1827-1904)
Ce sont, dans leur vagabondage libre et leur franche expansion, les causeries, les confidences de cette intimité que nous donnons ici.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Tout au plus, est-il classé parmi les simples délits relevant des tribunaux correctionnels et assimilé au vagabondage, qui n'est, lui-même, qu'une conséquence de la pauvreté.Léon Bloy (1846-1917)
Ils sont fort instruits dans l'art du vagabondage, par lequel ils boivent, gaspillent, jouent, et perdent leur argent en débauches.Marcel Schwob (1867-1905)
Seulement, il avait obéi plus que jamais au caprice, à la fantaisie, à ce merveilleux vagabondage dont ceux-là qui l'ignorent disent tant de mal.Gérard de Nerval (1808-1855)
Peut-être, la nature splendide qu'il avait sous les yeux, cette haute montagne où courait une ombre bleue attardée dans tous les plis du terrain aidait-elle au vagabondage de sa pensée.Alphonse Daudet (1840-1897)
Et dans ce vagabondage, en cette maison d'art, il avait été pris du désir d'en faire autant, que les jeunes sculpteurs qu'il voyait travailler.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elle arrêta court le vagabondage de ses sens : elle voulut n'être personne, puisque c'était le seul moyen qu'elle eût encore d'être à lui.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elle connaissait ses habitudes de vagabondage poétique, et pensa que, ne pouvant s'habituer à ces somptueuses demeures, il retournait à quelqu'un de ses anciens gîtes.George Sand (1804-1876)
On lui reprochait dans la famille le vagabondage de son esprit, ses audaces de pensée périlleuses.René Boylesve (1867-1926)
En septembre 1875, il est arrêté et condamné pour vagabondage ; le 24 et le 28 décembre de la même année, le 3 janvier 1878, nouvelles arrestations pour le même délit.Émile Blanche (1820-1893)
Vous devez, mes chers enfants, être quelque peu surpris de ce vagabondage, alors surtout qu'il est si peu dans mes goûts.Jules Massenet (1842-1912)
Quant à vous, mademoiselle, je trouverai, dans les environs, un couvent où vous serez à l'abri des tentations de vagabondage...André Theuriet (1833-1907)
N'ayant donc pas les vertus qu'il faut pour bien voir un feu d'artifice, j'ai repris mon long vagabondage à travers les rues.Jules Lemaître (1853-1914)
Ou encore, à côté du moi qui se garde, veut se connaître et s'affirmer, la fantaisie, le goût du plaisir, le vagabondage, si vif chez un être jeune et sensible ?Charles le Goffic (1863-1932)
Les tantes qui n'aimaient pas beaucoup à sortir, profitaient de mon perpétuel vagabondage, pour me faire faire des commissions, que j'exécutais toujours exactement.Judith Gautier (1845-1917)
Ce vagabondage aux mille vacarmes qui avait fourmillé là avait fait place à on ne sait quelle farouche noirceur vide.Victor Hugo (1802-1885)
J'aurais joué contre trois ans de centrale, quinze jours de bonheur, de vagabondage dans les vergers et dans les bois !Jules Vallès (1832-1885)
Mes instincts de vagabondage y auraient trouvé, cent fois plus nombreuses, ces tentations auxquelles il fallait me soustraire.Eugène Chavette (1827-1902)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020