vampire

 

définitions

vampire ​​​ nom masculin

Fantôme sortant la nuit de son tombeau pour aller sucer le sang des vivants. Un film de vampires.
Homme avide d'argent. —  Meurtrier cruel.
Grande chauve-souris insectivore de l'Amérique du Sud, qui suce parfois le sang des animaux pendant leur sommeil.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle porte sur la figure le masque horrible, contracté, blême, d'un spectre ou d'un vampire....Pierre Loti (1850-1923)
J'aimerais mieux donner à téter à un vampire.Victor Hugo (1802-1885)
On devait la conduire jusqu'au lieu où elle trouverait le vampire endormi, ivre de son hideux festin.Paul Féval (1816-1887)
Il voudrait emporter son corps pour le dévorer, c'est un vampire !George Sand (1804-1876)
Les trois ans écoulés, son vampire lui annonça enfin qu'elle ne le verrait plus ; il tint parole.Charles Nodier (1780-1844)
Je voudrais que le compositeur eût sur le dos un vampire à cheval.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ce fut d'elle-même, alors, qu'elle se révéla, car, à ces heures du châtiment, tout vampire est forcé de dire la vérité.Paul Féval (1816-1887)
Si on savait une fois que tout cela est pour détourner les chiens et cacher le trou de la vampire...Paul Féval (1816-1887)
Depuis l'aventure du déserteur, elle ne se représentait plus ce monarque si vanté que comme un ogre et un vampire.George Sand (1804-1876)
Lui seul peut nous mettre désormais sur les traces de la vampire !Paul Féval (1816-1887)
Son esprit s'attachait-il donc à moi comme un vampire ?Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Le pauvre homme est hanté par un vampire qui trouble son sommeil et lui boit son lait sur sa table de nuit.Anatole France (1844-1924)
Toi, jeune homme, ne te désespère point ; car, tu as un ami dans le vampire, malgré ton opinion contraire.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Le vampire jeta des cris effroyables et fit les mêmes mouvemens que s'il eût été vivant.Charles Nodier (1780-1844)
Ce n'était pas sans raison ; le vampire, car c'en était un, se jeta sur lui et lui arracha le cœur.Anatole France (1844-1924)
Ne serait-ce pas là « qu'on cache la femelle du vampire », cet être bizarre qui n'a qu'une figure pour deux corps ?...Paul Féval (1816-1887)
Un voyageur témoin de cette scène si effroyable en apparence, sans doute, aurait pensé voir un vampire se repaissant d'une femme.Pétrus Borel (1809-1859)
Aucun animal, pas même le vampire, pas même le dragon, n'a joué un rôle si important dans le monde surnaturel.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
C'est le mélodrame qui le dit ; le mélodrame, vampire aussi, buvant dans son gobelet d'étain la gloire des rois et l'honneur des reines.Paul Féval (1816-1887)
Le bourreau arracha le cœur au vampire et le brûla ; après quoi le vampire ne mangea plus.Charles Nodier (1780-1844)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020