vareuse

 

définitions

vareuse ​​​ nom féminin

Blouse courte en grosse toile. Vareuse de marin.
Veste de certains uniformes. —  Veste assez ample (d'intérieur, de sport).
 

synonymes

vareuse nom féminin

veste

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle fouilla la poche de la vareuse où il avait enfoui le billet la veille au soir.René Boylesve (1867-1926)
Maurice s'en aperçut, ôta sa vareuse et m'obligea, malgré mes refus, à la garder sur mes épaules, pendant qu'il marchait dépouillé à mon côté.Henry Gréville (1842-1902)
Le tailleur pousse dédaigneusement du bout du pied, sous l'établi, la vareuse humiliée, comme un paquet de loques.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il avait lâché la barre, et, les mains enfoncées dans les poches de sa vareuse, il surveillait son ennemi, le regard attentif à ce qui allait suivre.Jules Verne (1828-1905)
Une cartouchière lui serrait à la taille sa vareuse rouge, un mouchoir s'enroulait à son front sous sa casquette.Gustave Flaubert (1821-1880)
Elle l'avait tout de suite distingué parmi les nombreux rapins qui prenaient pension chez elle et qu'en considération de leur vareuse elle appelait ses bêtes à laine.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Je portais, ainsi que tous les enfants d'une humble condition, une espèce de vareuse en grosse étoffe à côtes excessivement solide.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Voilà des souliers où vous serez comme dans un bateau, et une vareuse qui vous tiendra chaud sans vous étouffer ; mettez-moi ça.Amédée Achard (1814-1875)
Par bonheur, on avait prévu que je grossirais, et ma vareuse était assez ample pour contenir deux personnes comme la mienne.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Il était coiffé d'une casquette ignoble, et portait une manière de vareuse noire affreusement maculée.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il était vêtu d'une vareuse de forte laine et d'un pantalon de toile grossière dont les jambes disparaissaient dans d'énormes bottes montant au-dessus des genoux.Charles Durand (1863-1907)
Ce n'était plus l'enfant de quatre ans qu'on habillait dans une vareuse et que l'on nourrissait par-dessus le marché.Alphonse Daudet (1840-1897)
Si l'équipage avait ri tout à l'heure, il rit encore plus fort maintenant, et le monsieur en vareuse joignit ses éclats de rire à ceux de tous les matelots.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
L'ingénieur se fût donc trouvé dans des conditions assez mauvaises, si ses compagnons, se dépouillant de leur veste ou de leur vareuse, ne l'eussent soigneusement couvert.Jules Verne (1828-1905)
Il porta à ses yeux la manche de sa vareuse de toile pour dissimuler ses larmes.Pamphile Le May (1837-1918)
Il a très bon air, en vareuse et en béret, comme un alpin, les jambes guêtrées.René Bazin (1853-1932)
J'étais bien sûr qu'ils ne me jetteraient pas par-dessus le bord ; à l'exception de l'homme en vareuse, on n'avait pas été méchant.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Il était maintenant vêtu d'un pantalon de grosse toile bleue et d'une sorte de vareuse de laine noire.Émile Gaboriau (1832-1873)
Et j'enfouis les liasses dans les poches de ma vareuse, dans celles de mon pantalon, puis entre ma chemise et ma peau.Arnould Galopin (1863-1934)
Pendant le premier siège, il endossait la vareuse du garde national, comme tout le monde.Albert Delpit (1849-1893)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019