vaudeville

 

définitions

vaudeville ​​​ | ​​​ nom masculin

vieux Chanson populaire à thème satirique.
moderne Comédie légère, divertissante, fertile en intrigues et rebondissements.
Situation comique et compliquée.
 

synonymes

vaudeville nom masculin

comédie

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On sait qu'entre le mélodrame moderne et le vaudeville, il n'y a aucune différence de fond.Émile Faguet (1847-1916)
On y jouait tous les genres, depuis le grand opéra jusqu'au vaudeville, depuis la tragédie jusqu'à la farce.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Scélérat de sort, va, qui s'obstine à faire de ma vie un mélodrame, quand, moi, je m'applique de toutes mes forces à en faire un vaudeville !Gustave Aimard (1818-1883)
Il ne devrait y avoir qu'un vaudeville, on y ferait quelque petit changement de loin en loin...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Or, les gens qui lisent mal m'ont accusé de ne pas savoir ce que je pense, même quand il s'agit d'un vaudeville.Jules Lemaître (1853-1914)
Il s'agit, sur tous les points, d'un projet totalement irréaliste qui, du moins pour la population danoise, est proche du vaudeville.Europarl
Il fit une partie de ses couplets et la musique, ce qui donna à notre vaudeville un caractère original que l'autre n'avait pas.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
C'est le peuple du rire ; il chante des noëls, et il a inventé le vaudeville, deux funestes augures pour qu'il chante jamais des stances héroïques ou des barcaroles sérieuses.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ses ornements sont de très mauvais goût, et elle entremêle son chant de phrases et d'interactions parlées, comme font nos acteurs de vaudeville dans leurs couplets, d'un effet exécrable.Hector Berlioz (1803-1869)
Il ne faut, d'ailleurs, pas croire que ce malentendu fut momentané comme ceux qui se forment au deuxième acte d'un vaudeville pour se dissiper au dernier.Marcel Proust (1871-1922)
Ajoutez-y des couplets, des grimaces et des calembours, et extirpez soigneusement toute trace de bon sens, vous aurez un excellent vaudeville.Alfred Assollant (1827-1886)
J'arriverais comme un personnage de vaudeville au milieu d'un flagrant délit et cette seule idée m'est odieuse.Pierre Louÿs (1870-1925)
Il s'en allait ensuite dans la ville voisine, y entrait avec le même air d'insouciance, en fredonnant un air de vaudeville ou d'opéra.Louise Fusil (1771?-1848)
Dans un vaudeville, on réconcilierait les deux époux et l'on marierait le lieutenant à la collégienne.Paul Féval (1816-1887)
Que deviendront quatre pages charmantes écrites dans un feuilleton entre le catalogue des actions vertueuses des quatre-vingt-six départements et le narré d'un vaudeville d'avant-hier ?Eugène Delacroix (1798-1863)
Il faut qu'elle ne s'élève pas au-dessus de la pointe d'un couplet de vaudeville, alors on la récompense.Stendhal (1783-1842)
Cette comparaison est même descendue à ce point de trivialité, qu'elle est une ressource pour les couplets du vaudeville.Stendhal (1783-1842)
Et elle fredonnait, comme si elle eût été seule, des bribes de vaudeville, des refrains folâtres que sa voix gutturale et rauque faisait lugubres.Victor Hugo (1802-1885)
Cela ne ressemble guère, comme on le voit, à l'humilité du couplet final d'un vaudeville.Édouard Corbière (1793-1875)
Quant à la saison musicale italienne, elle ne devait pas tarder à s'ouvrir ; mais on n'allait assister pour le moment qu'à une simple soirée de vaudeville.Gérard de Nerval (1808-1855)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VAUDEVILLE » s. m.

Chanson que le peuple chante. C'étoit là autrefois un air de Cour, maintenant c'est un Vaudeville. Les chansons qu'on chante sur le Pont-neuf, dans les ruës, sont de vrais Vaudevilles. Cette femme est fort descriée, on l'a mise dans les Vaudevilles.
 
VAUDOIS, est un nom qu'on a donné à certains Heretiques, qu'on a appellez autrement Pauvres de Lyon, qui ont paru vers l'année 1060. & ont été ainsi nommés de Pierre Vaude riche bourgeois de Lyon, qui sous pretexte d'une parfaite pauvreté, enseigna plusieurs heresies. Cette Secte a été appellée Vauderie, & les Calvinistes ont suivy quantité de ses erreurs.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020