vendable

définitions

vendable ​​​ adjectif

Qui peut être vendu (opposé à invendable).

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les écoles, les jardins d'enfants, les soins médicaux deviendraient-ils donc une marchandise taxable, vendable, privatisable ?Europarl
Evidemment, tout ce qu'il y avait eu de vendable avait été vendu, petit à petit, pièce à pièce...Émile Gaboriau (1832-1873)
L'idée ne peut être clonée et le propriétaire, le titulaire de la propriété intellectuelle, reste toujours le même parce que l'idée n'est pas vendable.Europarl
Le travail des domestiques, au contraire (auquel l'auteur assimile sous ce rapport celui des militaires, magistrats, musiciens, professeurs, etc.), ne se fixe en aucune marchandise vendable.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020