vengeur

 

définitions

vengeur ​​​ , vengeresse ​​​ | ​​​ adjectif et nom

adjectif Qui venge (une personne, sa mémoire, ses intérêts). —  littéraire Un bras vengeur, animé par la vengeance.
nom Personne qui venge, punit (rare au féminin). Le vengeur de qqn ; d'une offense.
 

synonymes

vengeur, vengeuse adjectif

justicier

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Malheur à celui qui ferait la sourde oreille ; les enfants, de leur ton le plus aigu, hurleraient un refrain vengeur, mais trop grossier pour pouvoir être reproduit.Alphonse Chabot (?-1921)
Mais c'est tout pour l'homme : c'est son moteur, son professeur, son rémunérateur et son vengeur.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ce projet vengeur lui donna des forces ; il reprit sa course et arriva au pied du mur, haletant et couvert de sueur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il y avait un coin de mon cœur où je ne pouvais me retirer sans souffrance ; un esprit vengeur me jetait incessamment des idées sur lesquelles je n'osais m'appesantir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mais si l'on a l'honneur de tenir le rôle, le grand rôle de vengeur de la morale publique, que diable !Maurice Barrès (1862-1923)
Le brigand est le vrai héros, le vengeur populaire, le révolutionnaire en action, sans phrases puisées dans les livres.Émile Zola (1840-1902)
Si son intention est coupable, comme c'est à craindre plus que le contraire à espérer, sans bruit, avec discrétion et sagacité, tu pourras être le vengeur de ton outrage.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Pour toi, ma bonne mère, tu n'es plus considérée comme une femme suspecte de l'ancien régime, mais comme la mère d'un vengeur de la patrie.George Sand (1804-1876)
Je me trouvais, par rapport à ma besogne de vengeur, incapable d'agir immédiatement – à quoi et à qui m'attaquer ?Paul Bourget (1852-1935)
Ils croyaient naïvement avoir trouvé un vengeur et un sauveur dans l'homme de lettres qui, à bout de sujets, avait pris celui-là par hasard.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
À minuit, nous entendîmes appeler avec des voix effrayées, et bientôt nous vîmes entrer notre consul et son drogman, échappant au sabre vengeur et à l'effroi répandu dans le pays.Dominique Vivant Denon (1747-1825)
Héliogabale s'empare de tous les vices de l'empire romain, sans en oublier aucun ; il est, par ses excès mêmes, le vengeur des peuples que ses prédécesseurs ont écrasés.Léon Gozlan (1803-1866)
Il est terrible de demeurer seul avec le juge et le vengeur de sa propre loi.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Vous avez donc reposé d'un sommeil paisible, cette nuit, d'un sommeil que nul songe vengeur n'a troublé.Émile Gaboriau (1832-1873)
On donnait à ce sel des formes emblématiques ; on lui prodiguait toutes sortes d'épithètes : on l'appelait sel vengeur, sel libérateur.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le hasard, mon cher, vengeur des rois et de la papauté, vous gardait cette histoire pour la dernière ; ce n'était pas la moins curieuse, vous le voyez.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Maintenant il aurait le courage de rester immobile et muet à ce masque tombant sous les pieds d'un vengeur de tout le monde.Léon Gozlan (1803-1866)
Ce personnage, quasi fantastique, sorti tout à coup de l'ombre, leur semblait le mystérieux vengeur qui, dans les légendes, apparaît tout à coup.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Mais sa face était plus pâle encore, ses yeux brûlaient comme deux trous ouverts sur l'incendie vengeur dont les flammes ne s'éteindraient plus.Émile Zola (1840-1902)
Octave ne prévalut contre lui qu'en se déclarant l'homme de la patrie, le vengeur de la nationalité violée.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VENGEUR » s. m. & quelquefois adj.

Celuy qui venge. Le remors est le premier vengeur des crimes. Dieu sera le juste vengeur des Martyrs & des Fideles qui auront été offensez.
Drôles d'expressions Faire l'école buissonnière Faire l'école buissonnière

Faire l'école buissonnière : jouer, se promener au lieu d’aller en classe.

Alain Rey 18/02/2020