verbaliser

 

définitions

verbaliser ​​​ verbe

verbe intransitif Dresser un procès-verbal (1).
verbe transitif Psych. Exprimer (qqch.) par le langage.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je verbalise

tu verbalises

il verbalise / elle verbalise

nous verbalisons

vous verbalisez

ils verbalisent / elles verbalisent

imparfait

je verbalisais

tu verbalisais

il verbalisait / elle verbalisait

nous verbalisions

vous verbalisiez

ils verbalisaient / elles verbalisaient

passé simple

je verbalisai

tu verbalisas

il verbalisa / elle verbalisa

nous verbalisâmes

vous verbalisâtes

ils verbalisèrent / elles verbalisèrent

futur simple

je verbaliserai

tu verbaliseras

il verbalisera / elle verbalisera

nous verbaliserons

vous verbaliserez

ils verbaliseront / elles verbaliseront

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le commissaire, par hasard, s'y trouvait à verbaliser sur deux filles de joie, arrêtées pour quelques coups de couteau donnés à un client.Pétrus Borel (1809-1859)
On commençait à verbaliser, lorsqu'il se fait un grand bruit dans la maison.Denis Diderot (1713-1784)
Le maire et le garde champêtre survenaient en émoi et voulaient verbaliser.Louis Dumure (1860-1933)
Le prêtre averti arrivait, mais avec un huissier pour verbaliser en cas de refus.Jules Michelet (1798-1874)
Il m'a plu d'adopter un enfant, et cela ne regarde ni vous, ni ceux qui doivent verbaliser.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Le fils du pope, qui saura lire, écrire, verbaliser, aura place dans la police.Jules Michelet (1798-1874)
Pour la première fois, la compagnie avait pris part à un combat, et il convenait d'en verbaliser minutieusement le détail.Louis Dumure (1860-1933)
Il m'a chargé de monter à sa place jusqu'ici pour leur livrer l'arbre et pour verbaliser contre vous si vous mettiez obstacle à la livraison.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cet estimable fonctionnaire paraissait très-contrarié de ce que son premier sommeil avait été si brusquement interrompu, et plus pressé d'aller rejoindre sa couche nuptiale que de verbaliser.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
On approcha une table ; le commissaire se mit à verbaliser.Denis Diderot (1713-1784)
Cependant ils ne se décidèrent pas à verbaliser ou à arrêter les envahisseurs, malgré toute l'éloquence et l'impeccable argumentation usagées par le gendelettre pour obtenir ce profitable résultat.Fernand Kolney (1868-1930)
Alors il n'y aura ni délit, ni contravention, rien à verbaliser, rien à juger, et la question restera encore en suspens, comme un germe de fermentation entre les partis.François Guizot (1787-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VERBALISER » v. n.

Former des contestations devant un Juge commis, pour être inserées dans un procez verbal, & en être fait rapport au Siege. Les Procureurs ne se lassent jamais de verbaliser.
 
On dit aussi, qu'un homme verbalise trop, quand il fait de trop longs discours sur des affaires, ou dans des conversations ordinaires. Tous ces mots viennent du Latin verbum, qui signifie toute sorte de paroles, ainsi dit, selon quelques-uns, quòd aeris verberatu formetur. Mais Varron le derive à veritate, parce que les mots ne devroient servir qu'à dire vray.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020