Email catcher

vermoulu

définitions

vermoulu ​​​ , vermoulue ​​​ adjectif

Rongé, mangé par les vers (objets en bois). ➙ piqué. —  au figuré Usé, caduc, vieux.

synonymes

vermoulu, vermoulue adjectif

piqué, piqueté, rongé

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais quelle utilité pourrions-nous retirer de l'exhumation de théories vermoulues ou d'observations faites en l'absence de moyens d'investigations convenables ?Claude Bernard (1813-1878)
Le yacht aborda à un vieil embarcadère vermoulu, dont les poutres, verdies par l'humidité, noircies par l'âge, étaient d'une admirable couleur de vieux bronze.Jean de la Brète (1858-1945)
Dégradation des murs, de ses voûtes en plâtre sur bois, la toiture doit être restaurée, le mobilier des chapelles est vermoulu.Ouest-France, 30/03/2020
Celui-ci, vermoulu, était infesté par des parasites qui l'ont dévoré des années durant.Ouest-France, 13/09/2018
Une colère confuse et une telle émotion le suffoquaient qu'il reconnut son cœur vermoulu d'amour.Guy de Maupassant (1850-1893)
Une lanterne rouge, drapeau du vice, suspendue à l'extrémité d'une tringle, balançait sa carcasse au fouet des quatre vents, au-dessus d'une porte massive et vermoulue.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Son profil informe et vermoulu fléchissait avec une attitude de ruine.Victor Hugo (1802-1885)
Le ressort fonctionna sans peine, quoique les boiseries vermoulues tremblassent à l'entour.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'aubergiste de l'endroit possédait un vieux carrosse à moitié vermoulu qui lui venait d'un procureur, qui le tenait d'une comédienne qui l'avait eu d'un gentilhomme.Amédée Achard (1814-1875)
Un cimetière l'entourait planté de croix vermoulues, envahi de ronces, et aux murs jusque près des tombes pendaient de beaux raisins d'or.René Boylesve (1867-1926)
Cela dura longtemps, car les planches vermoulues se déjetaient de tous côtés.Paul Féval (1816-1887)
Les poutrelles du plafond étaient vermoulues, les murailles noires de fumée, les carreaux gris de poussière.Gustave Flaubert (1821-1880)
Du fond d'une cour qui se laisse entrevoir par l'entre-bâillement d'une porte vermoulue, se répand un chœur de traînantes lamentations.Fernand Neurey (1874-1934)
La porte est surmontée d'un soleil, d'une étoile et d'un croissant ; le tout en planches vermoulues.Pierre Loti (1850-1923)
Mais il y a sept ans, vermoulu à la base, il fut mis à terre par un violent coup de vent.Ouest-France, Jean-Philippe GAUTIER, 14/10/2012
La grande porte vermoulue, pour nous livrer passage, s'arrache de ses gonds et s'effondre, tandis qu'un hibou, qui dormait par là, prend peur et s'envole.Pierre Loti (1850-1923)
Toutes les avenues sont encombrées de vieux chablis, branches vermoulues, tombées au vent d'hiver.André Lemoyne (1822-1907)
Fissurés, vermoulus ou même cassés, les panneaux en bois polychrome portent le poids des siècles, et les personnages, sous leur couche de peinture écaillée, ont triste mine.Ouest-France, 10/03/2017
Nelly réfléchissait encore à cet étrange incident, quand les dalles de l'escalier vermoulu crièrent sous les pieds des autres voyageurs qui gagnaient leurs chambres.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Autour de la grille il y avait çà et là un banc vermoulu.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VERMOULU, UË » adj.

Bois qui est mangé des vers, qui est cassant & de nulle valeur. Cette table est vermouluë. Ce bois de lit est vermoulu.
Drôles d'expressions Courir le guilledou Courir le guilledou

Courir le jupon, le cotillon, ou la prétentaine sont autant de manières imaginées d’évoquer la recherche et la multiplication d’aventures galantes.

23/11/2021