vestiaire

 

définitions

vestiaire ​​​ nom masculin

Lieu où l'on dépose momentanément les vêtements d'extérieur (manteaux), les parapluies, cannes, etc., dans certains établissements publics ; les objets déposés. Le vestiaire d'un théâtre. La dame du vestiaire.
Lieu où l'on revêt la tenue propre à une activité sportive ou professionnelle. Le vestiaire d'une piscine, d'un stade, d'une usine.
Ensemble de vêtements d'une garde-robe. Renouveler son vestiaire.
 

synonymes

vestiaire nom masculin

dressing-room, garde-robe (Luxembourg)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Morgan traversa la salle de danse dans toute sa longueur et se dirigea vers un petit salon situé de l'autre côté du vestiaire.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle le soulagea grandement en allant vite chercher ses vêtements au vestiaire et en repassant devant le planton pour réintégrer son domicile.René Boylesve (1867-1926)
L'argot n'est autre chose qu'un vestiaire où la langue, ayant quelque mauvaise action à faire, se déguise.Victor Hugo (1802-1885)
Au bout de chaque dortoir, on a pratiqué un vestiaire et un salon de toilette, avec lavabo.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Mais ce cas était prévu, car je sentis que l'on me poussait dans une petite chambre contiguë au vestiaire.Jules Verne (1828-1905)
On entourait le vestiaire, les dames reprenaient leurs chapeaux qu'elles avaient quittés pour descendre dans les grottes.Daniel Lesueur (1854-1921)
Jean ne répond pas ; la-bonne qui avance toujours, s'aperçoit qu'il n'y a plus de lumière dans la pièce d'entrée qui sert de vestiaire.Paul de Kock (1793-1871)
Arrivé au vestiaire, je vis que ni mes compagnons ni aucun homme de l'équipage ne devait nous suivre pendant cette excursion.Jules Verne (1828-1905)
La guerre rallumée, presque tous reprirent leur cuirasse, restée au vestiaire, sans pour cela renoncer à leurs fonctions ecclésiastiques.Saintine (1798-1865)
Je pense que le temps est venu de laisser l'hypocrisie au vestiaire et d'arrêter de boxer le peuple turc puisque nous savions d'emblée que la route serait parsemée d'obstacles.Europarl
Les tiroirs du vestiaire qui avaient contenu les ornements sacerdotaux apparaissaient béants, mais ils étaient vides.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Renée, effarouchée par ce tutoiement dans le vestiaire plein de valets, lui lança un coup d'œil d'espiègle reproche.Daniel Lesueur (1854-1921)
Cela fit un certain effet parmi les différents virtuoses qui se pressaient dans le vestiaire.Paul Féval (1816-1887)
Le jeune chef de cabinet sortit avec elle, lui fit remettre son manteau, parla familièrement aux huissiers et envoya l'un d'eux chercher sa propre pelisse à un autre vestiaire.Daniel Lesueur (1854-1921)
Comme je relevais mes yeux tout ravi de la promesse qui venait de m'être faite, j'aperçus, sortant du vestiaire et revêtu d'un domino, le jeune homme de tout à l'heure.Eugène Chavette (1827-1902)
Nous étions convenus de disparaître et d'aller changer de costume dans le vestiaire qu'on avait établi, aussitôt que l'un de nous deux serait reconnu.Louise Fusil (1771?-1848)
Alors, l'une après l'autre, toutes les bêtes passèrent au vestiaire, et elles reçurent leurs oreilles en échange du numéro.Jules Lemaître (1853-1914)
Une échelle, naïvement placée en dehors, devait établir la communication entre la scène et le vestiaire, et prêter ses roides échelons aux entrées comme aux sorties.Victor Hugo (1802-1885)
Au moment où je glissais dans le vestiaire mon paquet, dont les plis,– je les vois encore,– offraient des lignes d'une correction admirable, l'ermite me retint le bras.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Ses regards roulaient alentour, discrets, confidentiels, et, de loin, on eût dit qu'il désignait aux arrivants le chemin du vestiaire ou de quelque autre endroit.Fernand Vandérem (1864-1939)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VESTIAIRE » s. m.

Despense qu'on fait pour habiller un Religieux, pour le vestir. Quand on donne des pensions aux Moines, il leur faut tant pour leur nourriture, & tant pour leur vestiaire.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020