voirie

 

définitions

voirie ​​​ nom féminin

Aménagement et entretien des voies, des chemins ; administration publique qui s'occupe de l'ensemble des voies de communication. Travaux de voirie.
plus courant Enlèvement quotidien des ordures dans les villes. Service de voirie.
 

synonymes

voirie nom féminin

voie publique

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A ce mot qui est une claie sur laquelle les grands sentiments naturels sont traînés, ligotés de chapelets, à la voirie de l'honnêteté ?...Georges Darien (1862-1921)
Les plus mauvais drôles s'étaient cru le droit et même le devoir de le jeter à la voirie !Georges Eekhoud (1854-1927)
Cela n'allait pas moins qu'à faire déterrer la damnée et la jeter à la voirie.Jules Michelet (1798-1874)
Le sous-sol de telle forêt était une sorte de madrépore percé et traversé en tous sens par une voirie inconnue de sapes, de cellules et de galeries.Victor Hugo (1802-1885)
On renvoie la balle à la voirie – les pouvoirs publics en général – pour renforcer la sécurité et réduire la charge sur l'environnement.Europarl
D'une part le ciel, d'autre part la voirie, les révérends tenant pour la voirie, et les saltimbanques pour le ciel.Victor Hugo (1802-1885)
Les ligueurs les plus ardents menaçaient, si son corps traversait la ville, de le traîner à la voirie ou de le jeter au fleuve.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Ceux-ci ont sur eux tous les droits de voirie et de police, et leurs juges connaissent de tous les délits qui s'y commettent, hors les cas royaux.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Avant que la ville se fût accrue de ce côté-là, c'étoit un lieu plein d'immondices et une voirie.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Le gouvernement restreint à cette vigilance considérable, la voirie, laquelle a deux nécessités, circulation et sécurité.Victor Hugo (1802-1885)
Il faut rendre à la police de ce temps-là cette justice que, même dans les plus graves conjonctures publiques, elle accomplissait imperturbablement son devoir de voirie et de surveillance.Victor Hugo (1802-1885)
Si les règlements de voirie ne permettent plus d'établir ces saillies dans nos villes, rien n'empêche d'en ménager lorsque nous construisons à la campagne.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
On y peut voirie symbole du châtiment céleste qui est suspendu sur le trône du czar.George Sand (1804-1876)
Ce pauvre homme, méprisé, jeté à la voirie avec les chiens, n'en commence pas moins le vrai nouveau monde.Jules Michelet (1798-1874)
Grâce à d'habiles achats de terrains, l'ingénieux magistrat avait pu faire faire ce travail de voirie secrète chez lui, sur sa propre terre, et par conséquent sans contrôle.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Et quand elle eût été laissée à la voirie, deux dragons arrivèrent qui firent passer et repasser cent fois leurs chevaux sur ce pauvre corps.Charles Alfred de Janzé (1822-1892)
Mal assuré sur ses jambes, tracassé par les fracas de la voirie, il vagua le long des trottoirs humides.Camille Lemonnier (1844-1913)
Les palais royaux sont très pénétrables ; ces madrépores ont une voirie intérieure vite devinée, pratiquée, fouillée, et au besoin évidée, par ce rongeur qu'on nomme le courtisan.Victor Hugo (1802-1885)
C'est un inconvénient de ce triste monde, une simple affaire de voirie et d'assainissement pour les diligentes autorités qui ont à cœur la santé publique.Léon Bloy (1846-1917)
Chose plus grave : je l'ai vu abandonner son gibier à la voirie, ne sachant peut-être qu'en faire, faute d'un terrier où le déposer.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VOYRIE » s. f.

qui dans les anciennes Coustumes ne signifie autre chose que Voye, chemin, travers, carriere, sentier, ou ruë commune ou publique. Ragueau derive ce mot de via, disant que le peuple l'appelloit veha, propter vecturas, parce que veha étoit une espece de charrette, comme dit Varron.
 
VOYRIE, maintenant signifie la charge du Voyer. La Voyrie St. Germain est exercée par le Sr. Gitard celebre Architecte.
 
VOYRIE, dans plusieurs Coustumes, se prend aussi pour Jurisdiction. La basse Voyrie ou simple Voyrie, est la basse Justice & fonciere. La grande Voyrie signifie la moyenne Justice. Dans la Coustume de Blois le moyen Justicier s'appelle Gros Voyer.
 
VOYRIE, est aussi une place à la campagne, qu'un Seigneur qui a le droit de Justice & de Voyrie est obligé de donner au public pour y porter les bouës, immondices & vuidanges de sa Seigneurie. On jette à la voyrie les corps de ceux qu'on ne croit pas dignes d'être enterrez en terre sainte, qui n'ont pas voulu recevoir les Sacrements de l'Eglise. Menage croit que ce mot vient de vulturia : mais il y a plus d'apparence qu'il vient de Voyer, qui doit avoir soin de tenir la voye nette, & qui assigne la place où on doit porter les ordures.
 
On appelle populairement chienne de voyrie, ceux qu'on veut injurier, comme si on vouloit dire qu'ils meriteroient d'être jettez à la voyrie.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020