voluptueusement

 

définitions

voluptueusement ​​​ adverbe

Avec volupté, en prenant du plaisir.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il se ramasse sur lui-même, il fait le gros dos, il frémit voluptueusement, il semble envelopper de ses membres son corps, source de jouissances adorées, comme pour le mieux posséder.Champfleury (1821-1889)
Quand l'œil, si voluptueusement rempli des formes et des couleurs, s'est comme vidé, l'imagination excitée se donne carrière.Émile Faguet (1847-1916)
Les serpents de fourrure s'enroulent sur les épaules nues et sertissent chaudement et voluptueusement les fraîches carnations.Albert Robida (1848-1926)
Un moment après, voluptueusement environné de fumée, il éteignait, en l'agitant, une allumette que ses doigts projetèrent dans l'âtre.Raymon Roussel (1877-1933)
Personnages indolents qui, voluptueusement, transforment la lumière de la ville en multiples et délicates colorations ombrées, souvenirs des vergers normands.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Y a-t-il tant que cela « deux yeux pareils », des oreilles « délicatement ourlées » et des bouches « voluptueusement dessinées » ?Gustave Coquiot (1865-1926)
Leurs hanches, comprimées sous la ceinture d'un lourd poignard, se dessinent voluptueusement sous un large ruban rose.Édouard Corbière (1793-1875)
Il a fait, automatiquement, voluptueusement, le geste qui devait lui procurer le journal du soir, à l'endroit statué pour que la fatigue fût la plus bénigne possible.Hector Bernier (1886-1947)
Non loin, dans l'herbe, à l'ombre délicieuse des arbres, je découvris une source d'eau fraîche, où notre figure et nos mains se plongèrent voluptueusement.Jules Verne (1828-1905)
Et puis, par moments il s'arrêtait, la figure enflammée, l'œil ardent, la bouche entr'ouverte voluptueusement.Pamphile Le May (1837-1918)
Là, seulement vous guérirez : laisser entrer l'univers en soi et prendre ainsi lentement et voluptueusement possession du monde, voilà le bréviaire du voyageur.Jean Lorrain (1855-1906)
Il ne regretta réellement que l'atelier de son camarade de collège, ce vaste atelier dans lequel il s'était si voluptueusement vautré pendant quatre ou cinq ans.Émile Zola (1840-1902)
Il assistait, les yeux séchés, à cette opération étrange, longue, et sans doute voluptueusement agaçante, car, lorsqu'il eut terminé, il eût aimé que cela durât encore.René Boylesve (1867-1926)
Ses nerfs se détendaient voluptueusement dans cet agréable assaut de dialectique contre un adversaire si subtil.Fernand Vandérem (1864-1939)
Lui, en dehors des instants de fièvre, n'avait point d'exigence, se prêtait à ce bonheur voluptueusement différé.Émile Zola (1840-1902)
Je suivis voluptueusement ces gouttières, où mes pattes enfonçaient dans une boue fine, qui avait une tiédeur et une douceur infinies.Émile Zola (1840-1902)
Vraiment, les femmes sont adorables, les cheveux cerclés d'or, les bras nus, dans ces étoffes souples, où leur corps libre roule si voluptueusement.Émile Zola (1840-1902)
Venez donc, vous dont les membres s'étendent voluptueusement chaque soir sur l'édredon, dans l'oubli des fatigues et le charme des rêves agréables, venez donc voir cette scène !Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Son œil béat parcourut la ligne des trois façades, digéra voluptueusement la niaise prétention de ces garennes à bourgeois, pareilles à toutes celles, hélas !Fernand Kolney (1868-1930)
Voluptueusement, savamment, elle l'étudiait, sans en avoir l'air, du coin de son œil bleu, si doux entre ses longs cils d'or.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VOLUPTUEUSEMENT » adv.

D'une maniere voluptueuse. Le mauvais Riche vivoit voluptueusement.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020