Déconfinement

Le mot du jour

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Il n’y a pas eu besoin de convoquer un groupe de recherche ou une délégation à la langue française pour créer un mot adapté à la situation. Non, il s’est fait tout seul, témoignant ainsi de la vitalité de notre langue.

Ayons confiance ! Lorsqu’il y a une nécessité, les locuteurs ne se font pas prier, ni les mots, attendre ! Tout était là pour contribuer à la création du mot. À commencer par l'un des préfixes les plus productifs du français : dé-, issu de la particule latine dis-, qui indique qu’une action est annulée ou se fait en sens inverse : faire/défaire. Simple à dire, facile à écrire mais, visiblement, pas aussi simple à faire… 

Aurore Vincenti 

 

 

Recommandés pour vous

Le mot du jour