Conjugaison du verbe crasher (se)

pronominal

indicatif

présent

je me crashe

tu te crashes

il se crashe / elle se crashe

nous nous crashons

vous vous crashez

ils se crashent / elles se crashent

imparfait

je me crashais

tu te crashais

il se crashait / elle se crashait

nous nous crashions

vous vous crashiez

ils se crashaient / elles se crashaient

passé simple

je me crashai

tu te crashas

il se crasha / elle se crasha

nous nous crashâmes

vous vous crashâtes

ils se crashèrent / elles se crashèrent

futur simple

je me crasherai

tu te crasheras

il se crashera / elle se crashera

nous nous crasherons

vous vous crasherez

ils se crasheront / elles se crasheront

passé composé

je me suis crashé / je me suis crashée

tu t'es crashé / tu t'es crashée

il s'est crashé / elle s'est crashée

nous nous sommes crashés / nous nous sommes crashées

vous vous êtes crashés / vous vous êtes crashées

ils se sont crashés / elles se sont crashées

plus-que-parfait

j'étais crashé / j'étais crashée

tu t'étais crashé / tu t'étais crashée

il s'était crashé / elle s'était crashée

nous nous étions crashés / nous nous étions crashées

vous vous étiez crashés / vous vous étiez crashées

ils s'étaient crashés / elles s'étaient crashées

passé antérieur

je me fus crashé / je me fus crashée

tu te fus crashé / tu te fus crashée

il se fut crashé / elle se fut crashée

nous nous fûmes crashés / nous nous fûmes crashées

vous vous fûtes crashés / vous vous fûtes crashées

ils se furent crashés / elles se furent crashées

futur antérieur

je me serai crashé / je me serai crashée

tu te seras crashé / tu te seras crashée

il se sera crashé / elle se sera crashée

nous nous serons crashés / nous nous serons crashées

vous vous serez crashés / vous vous serez crashées

ils se seront crashés / elles se seront crashées

subjonctif

présent

que je me crashe

que tu te crashes

qu'il se crashe / qu'elle se crashe

que nous nous crashions

que vous vous crashiez

qu'ils se crashent / qu'elles se crashent

imparfait

que je me crashasse

que tu te crashasses

qu'il se crashât / qu'elle se crashât

que nous nous crashassions

que vous vous crashassiez

qu'ils se crashassent / qu'elles se crashassent

passé

que je me sois crashé / que je me sois crashée

que tu te sois crashé / que tu te sois crashée

qu'il se soit crashé / qu'elle se soit crashée

que nous nous soyons crashés / que nous nous soyons crashées

que vous vous soyez crashés / que vous vous soyez crashées

qu'ils se soient crashés / qu'elles se soient crashées

plus-que-parfait

que je me fusse crashé / que je me fusse crashée

que tu te fusses crashé / que tu te fusses crashée

qu'il se fût crashé / qu'elle se fût crashée

que nous nous fussions crashés / que nous nous fussions crashées

que vous vous fussiez crashés / que vous vous fussiez crashées

qu'ils se fussent crashés / qu'elles se fussent crashées

conditionnel

présent

je me crasherais

tu te crasherais

il se crasherait / elle se crasherait

nous nous crasherions

vous vous crasheriez

ils se crasheraient / elles se crasheraient

passé 1re forme

je me serais crashé / je me serais crashée

tu te serais crashé / tu te serais crashée

il se serait crashé / elle se serait crashée

nous nous serions crashés / nous nous serions crashées

vous vous seriez crashés / vous vous seriez crashées

ils se seraient crashés / elles se seraient crashées

passé 2e forme

je me fusse crashé / je me fusse crashée

tu te fusses crashé / tu te fusses crashée

il se fût crashé / elle se fût crashée

nous nous fussions crashés / nous nous fussions crashées

vous vous fussiez crashés / vous vous fussiez crashées

ils se fussent crashés / elles se fussent crashées

impératif

présent

crashe-toi

crashons-nous

crashez-vous

participe

présent

se crashant

passé

crashé / s'étant crashé

crashée / s'étant crashée

crashés / s'étant crashés

crashées / s'étant crashées

infinitif

présent

se crasher

passé

s'être crashé

s'être crashée

s'être crashés

s'être crashées

Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020