absoute

 

définitions

absoute ​​​ nom féminin

Religion catholique Prières prononcées autour du cercueil, après l'office des morts.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, afin que l'iniquité fût comble, j'ai joué jusqu'au bout l'infâme comédie de te plaindre après t'avoir absoute, moi que ton pardon même ne pourrait laver !Camille Lemonnier (1844-1913)
Et notez aussi qu'on ne donne pas « l'absoute » aux enterrements des petits enfants.Jules Lemaître (1853-1914)
Et partout, sur sa tête, l'égouttement froid, les petites notes salées des cloches de paroisse, projetées comme d'un goupillon pour quelque absoute.Georges Rodenbach (1855-1898)
On dit enfin que lors de l'absoute sa main laissa échapper le goupillon bénit...Paul Féval (1816-1887)
Mais ce fut pendant l'absoute que se passa la scène étrange et mémorable qui sans doute fit oublier les détails qui l'avaient précédée.Paul Féval (1816-1887)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABSOUTE » s. f.

Ceremonie & benediction que font les Evêques la Semaine Sainte pour donner absolution des pechez, supposant la Confession Sacramentale. Il s'en fait aussi par les Curez dans les Paroisses le jour de Pasques.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020