Email catcher

abusivement

définitions

abusivement ​​​ adverbe

D'une manière abusive ; avec abus.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce mot est employé abusivement dans plusieurs locutions.Thomas Maguire (1776-1854)
On se plaignait de ses visites abusivement fréquentes et la vie privée de ce vaincu ne fut pas exemptée de blâme.Léon Bloy (1846-1917)
Une fois engagée dans cette pratique de l'interesse, si étrangement compris, si abusivement appliqué, la société commença de tourner dans le cercle de ses misères.Frédéric Bastiat (1801-1850)
C'est abusivement qu'on nomme marchands de fer, ceux qui exercent la profession de taillandier et de ferronnier.Thomas Maguire (1776-1854)
Resta-t-elle strictement celle qu'on l'avait abusivement condamnée à subir ?Jules Delaborde (1806-1889)
Ce qui l'est moins aux yeux de nombreux habitants, c'est l'usage qui en est fait abusivement.Ouest-France, 10/05/2021
En effet, ceci reviendrait à contraindre abusivement ces femmes à devenir des fournisseurs de matière première, s'il l'on peut ainsi s'exprimer.Europarl
Deux fois par semaine, des juges se rendent dans les hôpitaux psychiatriques de la région nantaise pour s'assurer qu'aucun patient n'est interné abusivement.Ouest-France, Thomas Heng, 12/12/2018
Le mastodonte de la vente en ligne est actuellement accusé par de nombreux commerces fermés de profiter abusivement de la situation.Ouest-France, 13/11/2020
Il en résultera un traitement subjectif d'informations commerciales importantes, qui peuvent être utilisées abusivement.Europarl
L'expression désormais régulièrement utilisée par la presse, est, abusivement, souvent attribuée à ce papier.Ouest-France, Paul GOGO, 29/06/2016
Si le transformateur ne respecte pas les indicateurs, on peut saisir le médiateur des relations commerciales pour prix abusivement bas.Ouest-France, Xavier BONNARDEL, 14/11/2019
Et chacun de rappeler que les signes étaient interdits, tout en les pratiquant abusivement.Ouest-France, 19/08/2019
Il prouve aussi qu'on peut interpréter abusivement ce principe....Charles Nordmann (1881-1940)
En effet, son faible coût de production oblige les entreprises semencières (multinationales) à profiter abusivement de leur position dominante sur le marché.Europarl
Ainsi, comment a-t-on justifié l'élimination qu'on a faite des mots injustement et abusivement ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Bien que le mot «historique» soit souvent utilisé abusivement de nos jours, il est quand même approprié pour décrire les événements de ce week-end.Europarl
C'est abusivement qu'on emploie ce mot pour signifier mendier.Thomas Maguire (1776-1854)
Dotée d'un budget parcimonieux, elle conditionne ses interventions financières au respect de programmes complexes et de procédures abusivement bureaucratiques.Ouest-France, Jean Arthuis, 31/03/2017
La commission a préféré la suppression des mots injustement et abusivement.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABUSIVEMENT » adv.

D'une maniere abusive. La Cour en infirmant les sentences des Juges de l'Eglise, prononce, Mal, nullement, & abusivement jugé. il y a plusieurs mots de la Langue qu'on prend quelquefois abusivement, qu'on dit improprement.
 
Ces mots viennent du Latin abuti.
Vidéos Parler comme jamais, le livre Parler comme jamais, le livre

Découvrez dans cette vidéo à plusieurs voix le livre Parler comme jamais, par Laélia Véron et Maria Candea !

Laélia Véron et Maria Candea 28/10/2021