immodérément

 

définitions

immodérément ​​​ adverbe

littéraire D'une manière immodérée. ➙ excessivement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette séduisante exclamation fut à peine entendue, que toutes les bouches étaient ouvertes et les têtes immodérément renversées ; c'était à me faire fuir de frayeur.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Il en faut ; et il est aussi bon d'en avoir assez, qu'il est nécessaire de n'en pas chercher immodérément.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Personne ne la lui refuse, et il feint de boire immodérément, puis il répand le vin par terre, en signe de libation, à chaque pas.George Sand (1804-1876)
Ce passage subit de l'enfance à la raison m'a paru si plaisant, que je me suis mise à rire immodérément.Sophie Cottin (1770-1807)
Pour noyer les sinistres pressentiments qui le tourmentaient, il se remit à table, et but immodérément, ainsi que ses compagnons.Honoré de Balzac (1799-1850)
Tourmeil se désespéroit, & je m'affligeois immodérément : notre passion redoubla par cet obstacle à notre bonheur.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Chacun vit à sa manière et selon son tempérament, les uns usant souvent immodérément de la nourriture, d'autres des boissons et des excitants narcotiques, d'autres encore de l'amour.Gérard de Nerval (1808-1855)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMMODERÉMENT » adv.

D'une maniere immoderée, excessive. Cet homme est excessif en tout, il estudie, il travaille, il boit immoderément. cet amant aime cette femme immoderément.
Le dessous des mots À table ! À table !

Le contenu de nos assiettes ne ressemble pas à celui qu’ont connu nos grands-parents. Depuis soixante ans, de nouveaux aliments, de nouvelles habitudes apparaissent et changent imperceptiblement notre quotidien et nos manières de vivre.

Marie-Hélène Drivaud 08/12/2020