Email catcher

excessivement

Définition

Définition de excessivement ​​​ adverbe

Qui dépasse la mesure. ➙ exagérément, trop. Denrée excessivement chère.
(critiqué) Très, tout à fait. ➙ extrêmement, infiniment.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot excessivement

Cette énumération des limites de l'évaluation pourra apparaitre comme excessivement critique et négative.Revue internationale de psychosociologie, 2014, Michel Marchesnay (Cairn.info)
Même si nous espérons évidemment que cette triste perspective sera évitée, il faut se rendre à l'évidence : l'ère des taux d'intérêt excessivement bas est enfin terminée.Capital, 08/05/2020, « Attention, nos taux d'intérêt ne resteront pas éternellement bas ! »
Contrairement à ce que l'on pourrait légitimement penser, les jardins surélevés n'ont pas besoin d'être excessivement hauts pour faire parler leur efficacité.Ouest-France, 16/07/2021
Inversement, en heure de pointe, le compteur pourra baisser un chauffage dont la température est excessivement élevée.Ouest-France, Anne-Sophie VALENTIN, 10/11/2013
Nous avons réussi à nous opposer à plusieurs dispositions excessivement bureaucratiques et avons contribué à améliorer considérablement certaines autres.Europarl
C'est grave, c'est très grave, c'est excessivement grave.Jules Sandeau (1811-1883)
Dans leur enfance, ces adultes étaient en général excessivement soumis et obéissants du fait de la peur et du besoin en eux.Revue française de psychanalyse, 2011, Adolph Stern (Cairn.info)
D'où l'idée que les marchés d'actions devraient manquer de carburant pour le moyen terme, d'autant que les multiples de valorisation sont loin d'être excessivement bas.Capital, 22/07/2019, « Actions : risque élevé de correction, selon l’analyse technique »
Il n'est d'ailleurs pas rare d'entendre des adolescents reprocher à leurs parents d'utiliser excessivement leur smartphone.Ça m'intéresse, 30/12/2020, « Adolescents : quelques clés pour éviter l’addiction au smartphone »
Ce n'était qu'une plaisanterie du baron, mais l'enfant devint excessivement pâle en l'entendant.Oscar Méténier (1859-1913)
Car ce qu'il va se passer au conseil communautaire est excessivement important pour le territoire.Ouest-France, Stéphanie HANCQ, Virginie JAMIN, Marie MERDRIGNAC, 28/06/2020
Mais il était excessivement faible, et sentait que ses forces l'avaient abandonné pour toujours !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
L'immobilier de rapport peut rapidement s'avérer excessivement lourd à gérer.Capital, 12/03/2019, « La soixantaine : l'âge de la retraite et de tous… »
Dans ce dernier, les parents auraient dénié les besoins de l'enfant, ou, à l'inverse, les auraient excessivement anticipés.Lettres de la SPF, 2014, Benjamin Lévy (Cairn.info)
Les hommes et les loups suffisaient pour que l'espèce ne prolifère pas excessivement.Ouest-France, 05/01/2018
Mais cette antenne serait encore plus proche des habitations et, à cause du relief vallonné, elle devrait être excessivement haute.Ouest-France, 09/07/2021
Dans d'autres cas, ils s'opposent à ce qu'ils considèrent comme une redéfinition excessivement large du domaine de compétence des acteurs de la nutrition.Politique africaine, 2010, Moritz Hunsmann, Hélène Suarez (Cairn.info)
Cette observation justifie, à nos yeux, le réexamen d'un concept excessivement stigmatisé par certaines approches de la démocratie délibérative.Participations, 2013, Isabelle Aubert (Cairn.info)
La saison 2020-2021 a été excessivement courte pour les basketteurs ornais.Ouest-France, 11/06/2021
Du moins, n'est‑il pas exigé de prendre des mesures de sécurité qui sont excessivement coûteuses.Revue française d'administration publique, 2013, John Bell (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de EXCESSIVEMENT adv.

D'une maniere excessive. Cet homme a esté battu excessivement. Les flatteurs loüent excessivement.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine