Email catcher

acculer

définitions

acculer ​​​ verbe transitif

Pousser dans un endroit où tout recul est impossible. Acculer l'ennemi à la mer.
au figuré Contraindre, forcer. Acculer qqn à l'exil.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'accule

tu accules

il accule / elle accule

nous acculons

vous acculez

ils acculent / elles acculent

imparfait

j'acculais

tu acculais

il acculait / elle acculait

nous acculions

vous acculiez

ils acculaient / elles acculaient

passé simple

j'acculai

tu acculas

il accula / elle accula

nous acculâmes

vous acculâtes

ils acculèrent / elles acculèrent

futur simple

j'acculerai

tu acculeras

il acculera / elle acculera

nous acculerons

vous acculerez

ils acculeront / elles acculeront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il fondit néanmoins sur les deux assaillants réunis contre lui et parvint à s'acculer au mur que bordait le sentier.Paul Féval (1816-1887)
Pourquoi acculer la victime, la cribler de coups de couteau ?Ouest-France, Pierre FONTANIER, 05/03/2016
Milady poussa un rugissement sourd, se recula jusque dans l'angle de la chambre, comme une panthère qui veut s'acculer pour s'élancer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce secteur sera soumis à rude épreuve en raison des dispositions de cette proposition et, en particulier, de l'augmentation des charges d'assurance, qui pourrait les acculer à la faillite.Europarl
Pourquoi alors acculer la victime, la cribler de coups de couteau ?Ouest-France, Pierre Fontanier, 05/03/2016
Elle parvint à acculer la partie belge à s'engager à fixer une date pour l'indépendance et, finalement, à l'arrêter au 30 juin 1960.Présence Africaine, 2006, Isidore Ndaywel è Nziem (Cairn.info)
Nous sommes en train d’acculer le chat aux dernières extrémités.Europarl
Alors tout était manqué, elle nous échappait, car il était impossible de la forcer et de l'acculer avec un chien seulement.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Il avait réussi à l'acculer contre la meule, il la saisit aux épaules, la renversa.Émile Zola (1840-1902)
Il s'agit ni plus ni moins d'acculer le juge à poursuivre le mouvement de fondamentalisation des droits de l'environnement ou de constitutionnalisation environnementale.Revue Juridique de l'Environnement, 2017, Christel Cournil (Cairn.info)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCULER » v. act.

Pousser des ennemis dans un lieu estroit & fermé, d'où ils ne puissent échapper, ensorte qu'ils soient obligés de combattre, ou de perir. On a acculé les ennemis dans ce destroit de montagnes où on les fera perir de faim.
 
S'ACCULER, signifie au contraire, Se placer dans un coin, dans un lieu estroit où on ne puisse être attaqué par derriere, pour se bien deffendre contre plusieurs ennemis de front. Un brave qui s'est acculé dans le coin d'une muraille se peut mieux deffendre de ses ennemis.
 
ACCULER, en termes de Manege, se dit lors que la crouppe d'un cheval qui manie sur les voltes s'approche trop prés de leur centre, & n'embrasse pas assez de terrain.
 
ACCULÉ, ÉE. part. & adj.
 
En termes de Blason on appelle un cheval acculé, quand il est cabré en arriere & sur le cul. On le dit aussi de deux canons sur leurs affusts, dont les culasses sont opposées l'une à l'autre. Ce mot se tire du Latin culum. On dit un cul de sac.
Style et écriture Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez

Le maître du thriller français nous ouvre la boîte noire de son imaginaire : découvrez trois secrets d'écriture de Franck Thilliez pour composer un...

13/05/2022