admirateur

 

définitions

admirateur ​​​ , admiratrice ​​​ nom et adjectif

Personne qui admire (qqn, une œuvre). —  adjectif (rare) Je suis admiratrice de votre travail.
 

synonymes

admirateur, admiratrice nom

enthousiaste, adorateur, inconditionnel, fan (familier), groupie (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y avait aussi des jeunes filles, fraîches et roses, qui baissaient les yeux lorsque quelque élégant les fixait d'un regard admirateur.Jules Lermina (1839-1915)
Admirateur passionné et juste de notre architecture nationale, il l'a relevée dans l'opinion et a préparé l'action des services publics destinés à la protéger.Victor Hugo (1802-1885)
La jeune fille comprenait bien cette langue ; mais, étonnée et redoutant ses ennemis, elle n'osait interroger son singulier admirateur.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il la nomma à son admirateur, qui s'empressa de lui demander s'il ne pourrait pas le présenter chez elle.Sophie Gay (1776-1852)
Elle avait des admirateurs sans nombre ; sans doute ma jalousie voyait un admirateur dans chacun de ceux qui l'approchaient ; mais il y en avait encore beaucoup trop, sans compter ceux-là.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Je n'en serai pas un illustre, mais un profondément reconnaissant et dévotement admirateur de la fée indulgente et douce que vous êtes aux pauvres humains.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Depuis lors il était resté son ami et son admirateur, et il fut en toute occasion le protecteur de sa famille.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Il me prit de nouveau par les deux mains, et m'examina de l'air admirateur d'un propriétaire, en fumant tout le temps avec complaisance.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Tous les jours il vient le trouver dans cette salle ; car c'est un admirateur passionné de la peinture et des peintres.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
En un mot, je suis son disciple, son fervent admirateur ; et c'est bien le moins de lui donner mon amour, à lui, qui me donne sa fermeté, sa gaieté.Émile Zola (1840-1902)
Pouvait-il en demeurer simplement l'admirateur, sans essayer de grossir un jour le nombre de ces victoires ?Henri Welschinger (1846-1919)
Et cependant il y avait une créature que ce rire n'égayait pas : cette créature était l'infortuné admirateur de la jeune fille.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Il maudit le législateur et l'accusa d'imprévoyance, lui, l'interprète, l'admirateur passionné des décrets et ordonnances.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cet admirateur soumis de la discipline militaire avait, dans la vie politique, un goût farouche d'indépendance, et repoussait avec une impatience hautaine les supériorités, les rivalités, les obstacles, les lenteurs.François Guizot (1787-1874)
Fervent admirateur du nébuleux poète, il passait pour très expert dans l'art de l'expliquer aux profanes.Adolphe Retté (1863-1930)
Et d'ailleurs, pourquoi nous affliger d'une séparation que rien ne commande ; ne serai-je pas toujours votre ami, votre admirateur ?Sophie Gay (1776-1852)
Une comparaison inconsciente s'était établie dans son esprit, et son fiancé paraissait se rapetisser au niveau des bancs, tandis que son ancien admirateur grandissait jusqu'aux clefs des voûtes.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Bien plus, il est anglican, passionné pour la hiérarchie, admirateur de l'ordre établi, hostile aux dissidents.Hippolyte Taine (1828-1893)
D'où malaise, d'où timidité, d'où gaucherie chez l'homme célèbre à qui l'admirateur rend visite ; et, pour cet admirateur, déplaisir et désillusion.Paul Bourget (1852-1935)
Quoique admirateur de ce grand homme, je n'ai pas un enthousiasme sans souvenir et sans prévoyance.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADMIRATEUR, ATRICE » adj.

Celuy qui admire, ou qui a coustume d'admirer. C'est un admirateur de tous les beaux esprits. c'est un admirateur perpetuel.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020