adorateur

 

définitions

adorateur ​​​ , adoratrice ​​​ nom

Personne qui adore, rend un culte à (une divinité).
Admirateur ; amoureux empressé.
 

synonymes

adorateur, adoratrice nom

admirateur, dévot, fidèle, idolâtre, fan (familier), groupie (familier)

amoureux, admirateur, amant, soupirant, galant (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne pus m'empêcher alors de penser aux yeux de la déesse, qui m'avaient paru caresser douloureusement l'image de son jeune adorateur.Camille Flammarion (1842-1925)
La nymphe fut s'habiller, & son nouvel adorateur, après un petit détour, se présenta devant elle.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Ainsi, faites votre choix : à laquelle des deux, de la reine ou de la femme, voulez-vous que cet adorateur jette une accusation d'opprobre et de déloyauté ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais plus d'une fois la pensée de la comtesse effrayée de ce silence s'était reportée avec mélancolie sur son pauvre adorateur :– l'avait-il oubliée ?Théophile Gautier (1811-1872)
Et d'abord un homme extraordinaire pour cette date, un homme qui n'était point du tout de son temps, et qui semblait appartenir à l'époque précédente, un adorateur de l'antiquité.Émile Faguet (1847-1916)
Ce monarque, adorateur idolâtre de la beauté, réunissait à sa cour les femmes les plus remarquables par leurs attraits.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Tu n'en es pas moins mon adorateur : lui refuser son hommage, c'est par cela même me l'accorder.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le grand seigneur, soumis et adorateur dans son rôle de courtisan, pouvait en certaines occasions se rappeler avec hauteur qu'il était gentilhomme.François Guizot (1787-1874)
Triste et rêveuse, elle laissait son adorateur la servir, sans même daigner lui adresser un mot de remercîment.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La pensée du danger étant écartée par le départ de l'adorateur, il n'était resté dans la tête de la comtesse qu'une curiosité insatiable.Alfred de Musset (1810-1857)
Camille se mit négligemment au piano, comme une femme sûre de son amie et de l'adorateur qu'elle s'attribuait, en leur tournant le dos et les laissant presque seuls.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mais la pitié lui vint pour son pauvre adorateur, et elle demanda seulement un peu de temps afin de se faire à cette nouvelle perspective.Émile Blémont (1839-1927)
Cora regardait tristement son livre fermé sur la fenêtre et que la présence de son adorateur l'empêchait de continuer.George Sand (1804-1876)
Dans cette même ville, ce même adorateur a poussé, il y a quelques mois, certain soupir qui passe pour avoir été le dernier...Louis Mullem (1836-1908)
Comment la mâle, beauté des lutteurs n'eut elle pas été chère à un peuple adorateur de la forme humaine ?Anatole France (1844-1924)
L'art ancien, adorateur de la matière, se classait par l'appui matériel du temple, par la colonne, colonne toscane, dorique, ionique.Jules Michelet (1798-1874)
Elle ne rêva plus qu'à donner un démenti à son trop confiant et platonique adorateur.Hector Berlioz (1803-1869)
Il ne voyait qu'elle au monde, ne pensait qu'à elle, la regardait sans cesse avec des yeux d'adorateur prosterné.Guy de Maupassant (1850-1893)
Comme prêtre-adorateur, je vais faire mon heure de garde de 4 à 5 heures, et pendant ce temps je présente ma requête.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Comment son sectateur, son adorateur, avait-il pu jeter de côté son allégeance et refusait-il maintenant ses propositions ?Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADORATEUR, ATRICE » adj.

Celuy ou celle qui adore. Tout homme doit être adorateur de la Providence.
 
On le dit abusivement de celuy qui estime, qui aime, qui admire beaucoup. Ce galant est l'adorateur de toutes les belles. ce Poëte est adorateur de ses ouvrages. la grande fortune donne aux favoris beaucoup d'adorateurs.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020