agitateur

 

définitions

agitateur ​​​ , agitatrice ​​​ nom

Personne qui crée ou entretient l'agitation politique ou sociale. ➙ factieux, meneur.
Personne, société qui innove, bouscule les idées reçues. Un agitateur d'idées.
nom masculin Technique Ce qui sert à agiter, remuer (un liquide, une substance).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'agitateur chercha un refuge dans une montagne escarpée, mais il fut pris et conduit au gouverneur.Ernest Mercier (1840-1907)
Il y avait en lui du dandy, du sophiste et de l'agitateur.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Alors, ils nous appelaient factieux ; et vous n'avez sur eux d'autre avantage que d'avoir inventé le terme d'agitateur, apparemment parce que l'autre est usé.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
On me représente comme un esprit brouillon et agitateur.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Le vrai patriote tout pauvre qu'il est, tient plus de place dans le cœur du peuple que l'agitateur riche et puissant dont on soupçonne toujours l'ambition.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Quel était l'ambitieux dans cette circonstance, ou au moins l'agitateur des discordes, le perturbateur de la paix ?Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Ce n'est plus le professeur éloquent, hardi, parfois téméraire, « promoteur et agitateur dans l'ordre des idées ».Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Ambitieux et agitateur par caractère, il écrivit et agita le peuple pour faire parler de lui et arriver au ministère.Louise Élisabeth de Croÿ de Tourzel (1749-1832)
À présent ils me pardonnent tout, par cela seul que l'habile agitateur de là-bas s'est montré ici plus bête qu'eux-mêmes.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Pour certains mousseux, obtenus avec la méthode de l'autoclave muni d'agitateur, moins de 90 jours me semblent suffisants.Europarl
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020