alarme

 

définitions

alarme ​​​ nom féminin

Signal pour annoncer l'approche de l'ennemi. ➙ alerte. Le guetteur a donné l'alarme.
Signal pour avertir d'un danger. Signal d'alarme, qui provoque l'arrêt (d'un véhicule public). —  Donner, sonner l'alarme : avertir d'un danger menaçant.
Dispositif de surveillance (d'un local, d'un véhicule).
Vive inquiétude en présence d'un danger prévu.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour cela, toutes les personnes qui tirent la sonnette d’alarme doivent être traitées équitablement et elles doivent l’être au vu et au su de tous.Europarl
De très sérieuses institutions financières internationales tirent déjà la sonnette d'alarme au sujet de l'introduction de l'euro.Europarl
Ils prirent l'alarme et tournèrent le dos ; plusieurs regagnèrent le puits ; mais cela ne dura qu'un moment.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Les recherches menées récemment ont tiré la sonnette d’alarme et ont mis au jour une nouvelle piste ; nous ne tenons pour responsable que l’industrie.Europarl
Vous avez tous reçu un courriel vous expliquant ce que vous devez faire lorsque l'alarme retentira.Europarl
Le signal d'alarme s'est allumé en matière de moyens de communication qui, bien évidemment, vont au-delà des frontières nationales.Europarl
À ce moment-là déjà, les problèmes ont été mis en lumière et nous avons sonné l'alarme.Europarl
Nous ne sommes pas habilités à éplucher le travail de l'exécutif et, le cas échéant, à tirer la sonnette d'alarme.Europarl
Ce rapport ne tire pas simplement la sonnette d'alarme, il offre également un large éventail d'idées sur la manière de combattre le contenu internet illicite.Europarl
Cela étant, ce sont les 121 millions d’enfants – dont 65 millions de fillettes – qui ne vont jamais à l’école qui tirent la sonnette d’alarme.Europarl
Nous allons devoir revoir certaines de nos idées reçues, car, si l'on peut considérer 2006 comme un signal d'alarme, cette fois-ci, le choc est bel et bien là.Europarl
A ces mots il se fit un silence de stupéfaction, comme si l'on eût sonné sur le transatlantique la cloche d'alarme.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Nous nous jetterons alors dans la savane ; ils ne pourront pas nous suivre avant d'avoir donné l'alarme et mis les chiens sur nos traces....Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
C'était une grande folie à moi, je l'avoue, de m'en aller ainsi ; car il commençait à faire jour et l'alarme s'était répandue dans le pays.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Je ne compris que trop la signification du ton de profonde alarme avec lequel ces derniers mots avaient été prononcés.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
L'alarme fut grande au premier abord, mais on reconnut bientôt qu'elle n'était qu'évanouie, et elle commença à reprendre connaissance, grâce aux moyens qu'on emploie d'ordinaire en pareil cas.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Les autres troupes françaises furent placées dans les environs, en bon ordre, et l'on établit des postes avancés pour donner l'alarme en cas d'attaque.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Les établissements éducatifs connaissent un sous-équipement en technologies de l'information et de l'éducation ; de ce point de vue, il faut tirer le signal d'alarme et passer à la vitesse supérieure.Europarl
Je pense aux pays les plus lourdement endettés qui, devant l’échec patent des initiatives des institutions financières internationales, sont asphyxiés sans que la communauté mondiale ne s’en alarme.Europarl
Et ce cri d'alarme risque bien, une fois de plus, de résonner dans le désert.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALARME » s. f.

Signal qu'on donne par des cris, ou des instruments de guerre, pour faire prendre les armes dans l'arrivée impreveuë d'un ennemy. Les ennemis donnerent une chaude alarme, une fausse alarme en cette occasion. On dit aussi, On crioit aux armes.
 
ALARME, se dit aussi figurément de toutes sortes d'apprehensions bien ou mal fondées. Il étoit en de continuelles alarmes de la perte de son procés. cette femme étoit toûjours en alarme pour son mari qui étoit à la guerre. vous avez pris l'alarme bien legerement.
Drôles d'expressions Faire l'école buissonnière Faire l'école buissonnière

Faire l'école buissonnière : jouer, se promener au lieu d’aller en classe.

Alain Rey 18/02/2020