almanach

 

définitions

almanach ​​​ nom masculin

Annuaire, publication ayant plus ou moins pour base le calendrier.
 

synonymes

almanach nom masculin

calendrier, agenda

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il avait dans la tête un exemplaire de l'almanach des vingt-cinq mille adresses, et connaissait la demeure, les noms et les secrets de toutes les célébrités, même obscures.Henry Murger (1822-1861)
Vingt jours s'étaient écoulés depuis que j'avais établi mon bilan ; je le voyais à la taille qui me servait d'almanach.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
En rangeant tout dans ma mansarde, mes yeux se sont arrêtés sur l'almanach de cabinet suspendu à ma cheminée.Émile Souvestre (1806-1854)
Elle se lève, décroche l'almanach qui jaunit au mur et l'approche de la bougie en assurant ses lunettes.Marc Elder (1884-1933)
On ne peut pas douter que les salutaires leçons, contenues dans cet almanach, n'aient fait une impression favorable sur plusieurs de ses lecteurs.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Or, tous les efforts des épigraphistes ne vont pas à reconstituer la dixième partie de cet almanach, pour lequel, s'il existait, je ne me dérangerais pas.Jules Lemaître (1853-1914)
Il a été un temps où la journée de l'artisan n'aurait pu suffire à lui procurer le plus grossier almanach.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Son almanach donnait le lever et le coucher du soleil, et c'était l'heure précise de ce coucher qu'il voulait : 26 mars, 6 h.Hector Malot (1830-1907)
On ne sonne pas, et la lune, je l'ai vu hier encore sur l'almanach, ne doit lever que vers les deux heures du matin.Louis Pergaud (1882-1915)
Il lit aussi quelquefois l'almanach pour y rechercher les dates des foires qui se tiennent aux environs.Adolphe Retté (1863-1930)
Il fallut bien aller rendre les hommages, dus à son rang dans l'almanach, à cette princesse baladine.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Je vis que le bonhomme avait soigneusement étudié mon almanach, et mis en ordre tout ce que j'avois dit sur le travail et l'économie, durant l'espace de vingt-cinq ans.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Je ne crois pas aux années selon l'almanach, je crois aux siècles selon le cœur.Arsène Houssaye (1815-1896)
Pour ces prisonniers de la semaine, l'almanach aux grilles serrées s'entr'ouvre de distance en distance en espaces lumineux, en prises d'air rafraîchissantes.Alphonse Daudet (1840-1897)
Au commerce de l'imprimerie il ajouta successivement la fondation d'un journal, l'établissement d'une papeterie, la rédaction d'un almanach.François-Auguste Mignet (1796-1884)
Laissons les radicaux attaquer chacun de ses actes, les sessions n'en sont pas moins notre seul almanach.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Cet almanach, dont près de dix mille exemplaires se vendaient tous les ans, eut un grand succès et une non moins grande influence.François-Auguste Mignet (1796-1884)
Si cela dure deux heures encore, les traîneaux vont reparaître pour la troisième fois et nous ne saurons que par l'almanach que nous sommes au mois de mai.Dorothée de Dino (1793-1862)
Et, dans une tristesse grandissante, le vieux roi passait en revue l'almanach des souverains en cette année 1900.Jules Lemaître (1853-1914)
Si j'en crois mon almanach, il n'y a, mon adorable amie que deux jours que vous êtes absente ; mais si j'en crois mon cœur il y a deux siècles.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALMANACH » s. m.

Calendrier ou table où sont escrits les jours & les festes de l'année, le cours de la lune, &c. L'Almanach de l'an de grace, de l'an bissextil. Cardan a fait un Traité de supplemento Almanach. Ce mot est Arabe composé de l'article al, & de mana, qui signifie compter. Nicod. Covarruvias dit que selon quelques-uns, ce mot vient de manah, qui signifie, selon eux, Calendrier. Il adjoûte que Diego Durrea assûre que la terminaison Arabe de ce mot est manaquebu, du verbe necabe, qui signifie, predire l'advenir. Cependant il soûtient que ces deux sentimens ne reviennent qu'à une même chose. Car l'Hebreu manah sign. nombrer, supputer. Or tout le monde sçait que les Almanachs ne consistent qu'en supputations astronomiques. Scaliger dit qu'il a été fait de l'article al, & de min, mot Grec qui signifie mois. D'autres croyent que ce mot vient des Egyptiens long-temps avant les Arabes. Du Cange. Menage dit que les Arabes l'ont fait du Persan salmaha, qui signifie, la periode de la lune.
 
L'Almanach du Palais, est celuy où on marque les jours où le Parlement n'entre pas : Almanach Historial, celuy où on marque quelques histoires memorables du jour où elles sont autrefois arrivées.
 
On dit proverbialement, Je ne prendray pas de vos Almanachs, pour dire, Je ne prendray pas vostre conseil sur l'advenir, vos predictions ne sont pas seures. On appelle un faiseur d'Almanachs, un ridicule Astrologue Judiciaire.
Vidéos Le Secret Gutenberg Le Secret Gutenberg

Découvrez vite Le Secret Gutenbergle premier jeu d’évasion autour des grands textes de la langue française !

22/10/2020