ambre

définitions

ambre ​​​ nom masculin

Ambre gris : substance parfumée provenant des concrétions intestinales du cachalot ; parfum qui en est extrait.
Ambre jaune : résine fossilisée, dure et transparente. Collier d'ambre. —  La couleur jaune doré de l'ambre.

ambré ​​​ , ambrée ​​​ adjectif de couleur

Parfumé à l'ambre gris.
Qui a un reflet jaune.

synonymes

ambré, ambrée adjectif

fauve, blond, doré, jaune

bronzé, doré, tanné

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « ambre »

On a vu jusqu'à quatre-vingts épis de froment sortir d'une seule tige ; il est aussi jaune et presque aussi transparent que l'ambre.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
C'est une coupe d'argent à deux poignées, absolument classique dans la pureté parfaite de sa forme, décorée d'or, d'ambre et de cristal, avec des ornements d'émail cloisonné et champlevé.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Bientôt, avec des gestes calmes, ils invitèrent la vendeuse d'ambre à couvrir sa corbeille, se groupèrent autour du foyer et firent mine de tenir conseil.Marcel Schwob (1867-1905)
Cependant de telles fontaines, et placées en de tels endroits, il ne doit pas couler des humeurs, mais de l'ambre liquide.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Ce frottement produisit une lumiére beaucoup plus vive que le même frottement dans l'air ; après l'opération l'ambre jaune, aussi bien que la laine lui parurent un peu brûlés.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Thomas-François d'Alibard (1703-1799)
Peut-on dire cependant que l'ambre ouvrira un chemin plus facile à la lumiere, que le cristal ?Voltaire (1694-1778)
Ce fruit contient quatre petites semences grises, plates d'un côté, et d'une odeur d'ambre qui est fort agréable.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Des teintes d'un ambre plus foncé entouraient ses paupières ; et ses sourcils, très rapprochés d'ordinaire, se rejoignaient ce soir-là avec une expression de profonde douleur.Pierre Loti (1850-1923)
L'ambre présente beaucoup plus d'importance, au point de vue commercial, que les matières dont nous venons de parler.Jacques de Morgan (1857-1924)
Pour lui plaire, je serai forcée do me faire envelopper d'une écorce semblable, et de me coiffer d'un turban d'ambre surmonté d'une pointe.George Sand (1804-1876)
L'oiseau rouge voltige plus bas dans les taillis des verts pawpaws, ou parmi les petites feuilles couleur d'ambre des buissons de hêtre.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Après leurs repas, surtout dans les festins qu'ils donnent à leurs amis, ils brûlent de l'ambre jaune : ce qui le rend cher et fort recherché dans le pays.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Cela ne fut pas long... elle ouvrit l'autre sac, et voilà la lettre d'amour, qui sentait l'ambre de manière à donner dix migraines, qui roule au milieu de la chambre...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
La mer jette beaucoup d'ambre gris sur le rivage, principalement depuis mai jusqu'en septembre, temps pendant lequel on n'y connaît pas les vents du sud et du sud-ouest.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Leur haleine est froide, leurs chevelures sont rudes, leurs étreintes meurtrissent, et l'ambre de leurs vêtements dissimule mal je ne sais quelles émanations âcres et grossières qui me repoussent.George Sand (1804-1876)
Elles se perçaient le cartilage du nez entre les narines, afin d'y placer une pierre d'ambre, ce qui était encore une gentillesse à leurs yeux.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
Ils fabriquaient aussi des talismans, comme les chapelets d'ambre que les guerriers portaient sur eux dans les batailles, et qu'on retrouve souvent à leur côté dans les tombeaux.Jules Michelet (1798-1874)
Montoussé, qui est fin comme l'ambre, ne m'a dit qu'un mot, juste assez pour me faire voir qu'il est au courant et qu'il n'est point dupe de ce chantage.Léon de Tinseau (1842-1921)
Les parties d'ambre gris n'ont pas beaucoup de longueur, & si les yeux n'aident la main, il n'est pas aisé, lors même qu'on les sent, de les distinguer avec les crochets.Abbé Prévost (1697-1763)
La présence du jade, de la jadéite, de la calais, de l'ambre, dans des pays qui ne produisent aucune de ces matières, prouve l'étendue du commerce...Félix Robiou (1818-1894)
Afficher toutRéduire

Exemples de « ambré »

Et, pour prouver ce qu'elle disait, elle pencha, dans le jour ambré de la lampe, son épaule, où quelques gouttes d'eau perlaient sur la soie de son mantelet.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Quel bourreau l'a laissé là, si ambré sur ce lourd tapis à dessins rouges ?Gustave Coquiot (1865-1926)
Elle s'était adossée à la cheminée en parlant ainsi, et, dans son déshabillé de peluche rubis, le ton ambré de sa peau luisait comme de l'ivoire.Georges Ohnet (1848-1918)
Ils ont du royalisme ambré dans leur perruque ; je n'ai pas besoin d'autre signalement.Joseph Méry (1797-1866)
Il était rose et frais comme si au lieu de vin il eût pris du bouillon ambré.Eugène Demolder (1862-1919)
Deux hommes occupaient le fond : l'un debout, jeune encore, beau garçon à la moustache forte, au teint chaudement ambré, était sans doute le mari.Paul Bourget (1852-1935)
Une barbe touffue lui descendait jusqu'au bas de la poitrine, grise autour de la bouche largement coupée, d'un blanc ambré au-dessous du menton.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Voici le jeune premier, le roturier génial et héroïque : un beau brun, teint ambré, cheveux courts, barbe drue, longs yeux, larges épaules, voix de cuivre.Jules Lemaître (1853-1914)
Enfin, à quelques pas du gazon où je demeurais vautré, le bec ambré d'un gros merle sortit d'un buisson de houx.Ferdinand Fabre (1827-1898)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMBRE » s. m.

Gomme, ou resine d'arbre, selon Pline, qu'il dit avoir été appellée Succinum, à cause que c'est un suc d'arbre comme le pin, dont il a l'odeur quand il est bruslé. D'autres disent que c'est une congelation qui se trouve dans la mer Baltique, & dans quelques fonteines, où il nage comme une espece de bitume : & de ce sentiment est Agricola, qui est confirmé par le témoignage des Medecins Borusces. Hevelius Polonois, & Schefferus Professeur Suedois, disent que l'ambre est une espece de poix fossile, ou de bitume qu'on trouve sur le bord de la mer de Prusse ; & qu'en Suede aussi bien qu'en Prusse on le trouve dans des endroits fort éloignez de la mer, dans des sablons & dans des montagnes. L'ambre noir a beaucoup de rapport au pissaphaltum, qui est la mumie des Arabes. Philemon dit qu'en deux endroits de Scythie l'ambre se fouït en terre, & qu'il se rencontre blanc en l'un, & jaune en l'autre. D'autres ont dit qu'il venoit d'un lac appellé Cephiside, voisin de la mer Athlantique ; & que son limon échauffé du soleil produisoit l'ambre. Un certain Pithias cité par Matthiole dit que les flots du Septentrion apportent si grande quantité d'ambre sur les rivages de Bretagne, que les gens du pays le bruslent au lieu de bois ; & qu'étant allumé, il brusle comme une torche, ou resine de pin. Il y en a de blanc, de jaune, de roux, de couleur de citron. C'est le propre de l'ambre, d'attirer la paille quand il est échauffé, pourvû qu'il ne soit pas huilé. On a veu à Paris un morceau d'ambre jaune d'un pied & demy de haut, taillé en crucifix avec les figures de la Vierge & de St. Jean. En la Province de Suchen en la Chine il y a de deux sortes d'ambre, l'un jaune, & l'autre rouge. Quelques Modernes estiment qu'il se fait de la moüelle purifiée des pins, qui par succession de temps s'endurcit & devient transparente. Il y a aussi de l'ambre noir qui se fait par le meslange de quelques impuretez, ou par sa vieillesse. Les Medecins le nomment Electrum, Chrysolectrum, & Karabé. Ce mot d'ambre vient de l'Italien ambra, derivé de l'Arabe ambar. Menage. Joannes de Janua le derive de ambrosia sans aucun fondement. On l'a aussi appellé harpaga, du Grec harpazein, rapere, eò quòd folia & vestium fimbrias & paleas rapiat, sicut magnes ferrum.
 
AMBRE GRIS, est une espece d'ambre, ou de gomme qui a une odeur agreable & douce, qu'on trouve sur les bords de la mer. Les Naturalistes n'ont sceu encore découvrir la nature de l'ambre gris. Quelques-uns le prennent pour un excrement de certains oiseaux qu'on voit aux Isles de Madagascar & dans le fond de l'Archipelage Oriental : les autres pour l'excrement ou sperme de la baleine. Justus Klobius en son Histoire de l'Ambre, dit qu'il vient des intestins d'une baleine appellée la trompe, parce qu'elle a sur sa teste une trompe où il y a des dents longues d'un pied, & grosses comme le poing ; & que c'est aussi dans sa teste qu'on trouve le sperma ceti. D'autres disent que c'est une escume de la mer, ou un bitume sorti des entrailles de la terre ou des rochers, qui se degorge. D'autres tiennent qu'il y a un poisson nommé azel, qui est fort friand de l'ambre gris ; desorte qu'il est toûjours aprés à le chercher : mais il ne l'a pas si-tost mangé, qu'il en meurt ; & les pescheurs voyant flotter ce poisson mort, taschent de l'attraper, pour tirer de son ventre l'ambre qu'il a englouti. D'autres croyent qu'il vient des rayons de miel, qui étant recuits, avec le temps se détachent des rochers, & tombent dans la mer, dont le sel & les flots agitez achevent la digestion, & luy donnent la consistence où on le trouve. Mais tout cela n'a gueres d'apparence, veu qu'il s'en trouve des morceaux qui pesent plus de cent livres. Cet ambre est de couleur marbrée tirant sur le gris, qui est tantost plus, tantost moins obscure. Il est marqueté de blanc, approchant quelquefois tant soit peu du jaune. On y trouve quelquefois des becs d'oiseaux, de petits insectes, & autres matieres qui s'y sont meslées durant qu'il étoit encore en bitume liquide. Le meilleur ambre gris se trouve dans l'Isle Mauricius, & se trouve communément aprés une tempeste. Les pourceaux le sentent à une grande distance, & y courent comme enragez. Isaac Vigny grand Voyageur François dit qu'en une certaine coste il en trouva une si grande quantité, qu'on en eust pû charger 10000. vaisseaux. Il en prit une piece qu'il vendit 1300. livres sterling. Mais on n'a pû retrouver ce lieu-là, quoy qu'on ait croisé sur cette coste six semaines durant. Il croit que c'est une viscosité maritime qui devient ambre étant sechée au soleil. On le fond sur un petit feu, & on en fait des extraits, des essences & des teintures. On le mesle aussi avec d'autres aromats.
 
On dit d'un homme qui sent bon, qu'il sent le musc & l'ambre.
 
AMBRE, est aussi une espece de saule appellé salix amerina.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction

Les idées reçues sur la traduction ont la vie dure.

Laélia Véron 14/06/2021