jaune

 

définitions

jaune ​​​ adjectif et nom

adjectif
Qui est d'une couleur placée dans le spectre entre le vert et l'orangé et dont la nature offre de nombreux exemples (soufre, citron…). ➙ ambré, blond, doré. —  Biologie Corps jaune : masse jaune dans l'ovaire, sécrétant la progestérone.
Qui est jaune (1) ou tire sur le jaune, par rapport à qqch. de même nature mais d'une autre couleur. Dents jaunes. —  locution Le métal jaune : l'or. —  vieilli Race jaune, groupe humain, en majeure partie asiatique, caractérisé par une peau d'un brun très clair.
nom masculin
Une des sept couleurs fondamentales du spectre solaire, placée entre le vert et l'orangé. Un jaune vif. —  (vêtements) Le jaune ne lui va pas. —  en apposition (invariable) Étoffes jaune citron.
Matière colorante jaune. Un tube de jaune.
Le jaune (de l'œuf), un jaune (d'œuf) [opposé à blanc].
nom
(emploi raciste) Asiatique.
Ouvrier, ouvrière qui refuse de prendre part à une grève.
adverbe Rire jaune, d'un rire forcé.
 

synonymes

jaune adjectif

[sortes] doré, ambré, blond, bronze, citron, cuivré, coing, fauve, jaunet, miel, mirabelle, mordoré, ocre, or, safran, saure, soufre, cireux (péjoratif), jaunâtre (péjoratif)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce fut comme une lutte de quelques minutes, lutte silencieuse, sans trêve ni merci... puis cela s'affaissa... et le drap vivant, noir et jaune, recouvrit le tout.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Par la grande baie de la salle, ouverte vers le ciel, la lune tombante montra son masque jaune.Marcel Schwob (1867-1905)
Sa figure jaune était spirituelle et fine, mais l'émotion la plissait et la déplissait continuellement, en faisant papilloter ses yeux, très vifs et très bridés.Judith Gautier (1845-1917)
J'ose me flatter que vous ne serez pas aussi sévère que vous le disiez, et que vous n'aurez pas la barbarie de passer devant la porte jaune sans entrer.Eugène Delacroix (1798-1863)
Et, teinte de fines couleurs, qui vont du rose tendre au jaune d'or, lumineuse sous ce ciel clair et dans cet air léger, elle s'épanouit comme une fleur.Gustave Reynier (1859-1937)
L'eau n'est plus ni verte, ni bleue, ni claire, ni jaune ; elle est comme un miroir d'acier poli.Honoré de Balzac (1799-1850)
Remplaçons la vitre rouge par une vitre verte, bleue, jaune, de n'importe quelle couleur, l'ombre ne change pas d'aspect.Joseph Delboeuf (1831-1896)
Ils doivent porter bien apparent un signe jaune au chapeau, et les femmes ne doivent pas cacher ce signe sous un mouchoir.Émile Gebhart (1839-1908)
Au milieu de la cour, stationnait une voiture jaune, étroite par la base, large par le haut, et dont la construction semblait calculée pour obtenir le plus d'accidents possibles.Paul Féval (1816-1887)
À côté du ton beau vermillon clair et laque, ton d'ocre jaune et petit vert.Eugène Delacroix (1798-1863)
Ne me parlez plus d'un monde où, pour avoir l'air comme il faut, il faut être maigre et jaune.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
A ses côtés brillent d'immenses coquemards en cuivre jaune, aux anses sculptées, qui ne sont sans doute là que pour l'ornement.Gérard de Nerval (1808-1855)
Dans les auberges, on boit de la bière et de la vodka ; un peu partout, on s'abreuve de kvass jaune.Jules Legras (1866-1939)
C'était un carré de bois jaune, sans rideaux, dont la partie la plus haute, à jours, était formée de petits balustres.Judith Gautier (1845-1917)
A mesure qu'elle s'élevait, sa nuance pourpre s'atténuait, devenait jaune, d'un jaune clair, éclatant ; et l'astre paraissait diminuer à mesure qu'il s'éloignait.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il longe le fossé et, sur le trottoir, qui de ce côté-là n'est pas pavé, pétrit la boue jaune sous ses pieds.Judith Gautier (1845-1917)
Sur le fond sont jetés des rameaux de fleurs et des fruits du néflier, répétés sur le rebord jaune extérieur.Edmond de Goncourt (1822-1896)
La femme près de laquelle j'étais placée se préparait à boire un verre de liqueur jaune clair, qui se renversa en partie sur elle.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Il y avait ce jour-là plus de quarante personnes dans le salon jaune... et, pour dire la vérité, presque tous les yeux étaient fixés sur la personne favorisée...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Il est de la taille de notre moyen-duc ; son bec est jaune, ses ongles sont bruns.François Levaillant (1753-1824)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JAUNE » adj. m. & f. & quelquefois subst.

Couleur éclatante qui refleschit le plus de lumiere aprés le blanc. Les Teinturiers font le jaune avec de la gaude. On en fait aussi avec le concomme ou terramerita, qui est une racine ; & pour les moindres estoffes, avec la sarrette & la genestrolle. La nuance du jaune est le jaune naissant, le jaune citron, le jaune pasle, le jaune paillé, & le jaune doré. On compose le verd jaune du bleu & du jaune, & plusieurs autres verds. Avec le jaune & le rouge de garence & celuy de bourre se font le jaune d'or, l'aurore, la couleur de soucy, l'orengée, la nacarate, l'isabelle, la couleur du chamois, qui sont des nuances du jaune. De la nuance du jaune & du fauve se composent toutes les nuances de feuille morte & de couleur de poil. Les Peintres & Esmailleurs font du jaune avec du massicot, qui est de la ceruse poussée au feu, ou avec de l'ochre. Les Enlumineurs en font avec du safran, de la graine d'Avignon, de l'orcanette, &c. La calamine est une terre jaune minerale, qui teint le leton ou le cuivre en jaune. les feuilles des arbres deviennent jaunes, quand elles ne reçoivent plus l'eau de la seve. Il y a beaucoup de matieres jaunes ou obscures, qui se blanchissent lors qu'on les mouille, & qu'on les fait secher au Soleil plusieurs fois. Mais si elles sont blanches, & demeurent long-temps à l'air sans estre mouillées, elles deviennent jaunes, ainsi qu'il advient à la toile & à la cire. Le papier & l'yvoire approchez d'un grand feu deviennent successivement jaunes, rouges & noirs. La toile de soye estant devenuë jaune se blanchit par la fumée du soulfre. On peint les rayons du Soleil avec du jaune. Le jaune d'oeuf, est la partie du milieu de l'oeuf qui sert de nourriture au poulet, tandis que la poule couve. La toile jaune, est de grosse toile de mesnage, telle qu'elle vient de dessus le mestier, & avant que d'avoir esté plusieurs fois blanchie. Ce mot vient de l'Italien giallo, ou de l'Allemand geel, ou du Latin galbinus, geaune. On le derive aussi du Latin hyalinus. Menage.
 
JAUNE, se dit proverbialement en ces phrases. Ce beurre est jaune comme fil d'or. Ce malade est jaune comme safran, jaune comme un coin. On dit par raillerie de celuy dont on veut railler les discours, Il dit d'or, & s'il n'a pas le bec jaune. On dit aussi, qu'un homme fait des contes jaunes, quand il dit des choses incroyables. On dit aussi à quelqu'un, qu'on luy fera voir son bec jaune, pour dire, qu'on luy fera voir qu'il s'est trompé, qu'il est un ignorant. Ce proverbe est tiré de la Fauconnerie, & des oiseaux niais qui ont le bec jaune.
Vidéos Interloqué Interloqué

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020