fauve

définitions

fauve ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif
D'un jaune tirant sur le roux. Teintes fauves. —  Plumage fauve.
Se dit des grands mammifères féroces (félins). Bêtes fauves. ➙ féroce, sauvage. —  Un fauve nom masculin : une bête fauve. Les grands fauves. ➙ félin. Chasse aux fauves.
par extension Odeur fauve : odeur forte et animale.
nom masculin Arts Peintre appartenant au courant du fauvisme. —  adjectif La période fauve de Matisse.

synonymes

fauve

adjectif

roux, ambré, roussâtre

nom masculin

félin

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y eut dans l'inflexion qui accompagna ces deux mots je ne sais quoi de fauve et de frénétique.Victor Hugo (1802-1885)
Ses cheveux blonds, mal retenus par le peigne, tombaient maintenant sur ses épaules, et la jeune femme s'auréolait d'une splendeur fauve.Albert Delpit (1849-1893)
Elle ne nous dit jamais un seul mot ; mais cet œil fauve et hagard nous frappait profondément, nous troublait.Ernest Renan (1823-1892)
Je suis entre là avec beaucoup de peine, en faisant dans les broussailles un bruit de bête fauve.Victor Hugo (1802-1885)
Une lueur trouble... oblique... un regard de fauve surpris, s'alluma dans les ténèbres de ses yeux...Octave Mirbeau (1848-1917)
Au lieu de l'écouter, le laird lance sur lui ses chiens et le fait chasser comme une bête fauve.Maurice Clouard (1857-1902)
Peu de temps après, on y voyait entrer à sa suite l'homme à qui obéissait cette étrange créature, moitié femme moitié bête fauve.Théodore de Banville (1823-1891)
Mais, s'écria-t-il, il y a une pitié au monde, et on ne peut pourtant pas me laisser mourir seul comme une bête fauve au fond d'un bois...André Theuriet (1833-1907)
C'était une sorte d'ululation sourde et rauque à la fois, comme le hurlement contenu d'une bête fauve.Jules Lermina (1839-1915)
Et baissant le nez, il chercha dans sa sacoche de cuir fauve un papier à procès-verbal.Jean Aicard (1848-1921)
Ils sentent la sueur et le fauve ; ils passent d'un élan irrésistible et aveugle comme la poussée de la houle.Pierre Loti (1850-1923)
Le ciel ne donnait qu'une lumière fauve et fausse qui bronzait le profil des maisons.Paul Féval (1816-1887)
L'homme était petit et maigre, mais large d'épaules, et ramassé sur lui-même comme un sanglier, dont il avait la robe fauve et la tête plantée bas.George Sand (1804-1876)
Son instinct lui prédisait une approche d'ennemi fauve, quelque puissant félin en chasse et ses vœux allaient à l'herbivore.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Puis encore, rassuré par l'apparente tranquillité de celui-ci, il haussa les épaules et se prépara à reprendre, à travers le salon, ses allées et venues de fauve en cage.Paul Mahalin (1838-1899)
Il avait fait comme la bête fauve qui se retire, lorsqu'elle veut mourir dans les profondeurs les plus sombres de la forêt.Claude Tillier (1801-1844)
Il dut se contenir, tourner comme une bête fauve, haleter aux décevants espoirs d'une porte, d'une fenêtre qui s'ouvre ou se ferme, d'un son de voix.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Un grand carré de lumière blanche, égale et pure, tombait sur le métier, où se courbaient les brodeuses, avec leurs délicats profils, dans le reflet fauve de l'or.Émile Zola (1840-1902)
Son œil fauve jetait sur l'assemblée des éblouissements ; il ressemblait au reproche et à la menace ; tous le considéraient avec une sorte de curiosité où se mêlait l'horreur.Victor Hugo (1802-1885)
Je sais un moulin sinistre que desservent d'incompatibles moulants maillotés de gris terreux et de fauve comme des bêtes puantes.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAUVE » adj. m. & f.

Couleur qui tire sur le roux. Un lyon fauve. un livre relié en veau fauve, c'est à dire, non coloré, tel qu'il vient de chez le Marchand. Les Teinturiers font le fauve, la couleur de racine, ou de noisette, avec la racine, l'écorce & les feuilles de noyer, ou coques de noix. On en fait aussi avec de la suye de cheminée. il ne se tire point de nuance de la couleur fauve. du rouge & du fauve se compose la couleur de cannelle, couleur de chastaigne, couleur de musc & poil d'ours.
 
FAUVE, se dit particulierement en termes de Venerie. Chasser aux bestes fauves, c'est à dire, aux cerfs, biches, daims, chevreuils, &c. Ce mot vient du Latin flavus, ou de fulvus.
So British... ou pas ! Challenge Challenge

Le mot anglais challenge s’est glissé dans la langue française comme synonyme de « défi, compétition » déjà depuis la fin du XIXe siècle.

Dr Orodru 10/03/2021