amortissement

 

définitions

amortissement ​​​ nom masculin

Action d'amortir. L'amortissement d'un choc.
Amortissement financier : extinction graduelle d'une dette.
Action d'amortir (3).
 

synonymes

amortissement nom masculin

remboursement, couverture, [d'une dette] extinction

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La rémunération raisonnable établie dans le cadre de la clause de réparation garantit aux constructeurs automobiles l'amortissement de leurs investissements en améliorations techniques des modèles.Europarl
Cependant, en ce qui concerne les droits d'usage du spectre, il faut souligner que les cycles d'investissement et d'amortissement sont différents selon les secteurs.Europarl
L'arriéré des derniers exercices pouvait être liquidé avec 60 millions, la dette envers la caisse d'amortissement en étant défalquée.Adolphe Thiers (1797-1877)
Cette initiative prévoit la possibilité d'utiliser avec flexibilité des formes différentes de remise, d'amortissement ou d'allégement de la dette.Europarl
Parmi les autres priorités, citons l'amortissement des dettes publiques élevées et la restructuration des systèmes de pension.Europarl
Le cas prévu dans la huitième manière d'acquitter ses dettes est à peu près la seule praticable pour opérer l'amortissement.Émile Marco de Saint-Hilaire (1796-1877)
La puissance de l'amortissement, qui était en 1784 de 25 millions de francs, se trouvait portée à 137 millions en 1800.Adolphe Thiers (1797-1877)
Logiquement, les sociétés devraient rembourser les aides aussi longtemps que dure l’amortissement des dépenses en capital.Europarl
Nous pensons qu'un droit d'amortissement devrait être autorisé sur les bénéfices jusqu'à hauteur de 5 000 euros.Europarl
Ils ont imaginé, à cet effet, ce que l'on a appelé le système de l'amortissement, combinaison vraiment admirable par la simplicité et par le mode si pratique de son exécution.Maurice Joly (1829-1878)
Dans les infrastructures publiques, les mots d'ordre sont à présent « longs délais d'amortissement » et « faibles revenus ».Europarl
Il parut en mai 1749 un édit qui établissait un impôt d'un vingtième, et qui affectait cet impôt à la fondation d'une caisse d'amortissement pour l'extinction de la dette publique.François Guizot (1787-1874)
La dette publique était en partie acquittée, et une caisse d'amortissement, destinée à son extinction, fut créée et dotée.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Les intérêts de la dette exigibles à la caisse d'amortissement jusqu'à la fin de 1811 sont de dix millions.Albert Du Casse (1813-1893)
Les obligations des receveurs-généraux, portant l'engagement personnel d'un comptable, et remboursables à la caisse d'amortissement en cas de protêt, avaient seules obtenu crédit.Adolphe Thiers (1797-1877)
Cet amortissement du clergé, plus facile que l'on n'eût cru, encouragea à entreprendre une œuvre qui semblait plus hardie : la transformation de la noblesse.Jules Michelet (1798-1874)
Le retour du déficit faisait évanouir ces espérances, bouleversait ces calculs, et ajournait indéfiniment l'échéance où les réserves de l'amortissement seraient disponibles.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Ainsi, le rapporteur souhaitait voir l'amortissement fonctionner d'une façon normale et le gouvernement se contenter des crédits votés, sans recourir toujours à des demandes de crédits supplémentaires.Émile Zola (1840-1902)
Un rejet éventuel de cette proposition de directive entraînerait un renchérissement de 0, 25 % des taux d'intérêt et d'amortissement.Europarl
Tantôt elle abandonnait la perception à des prêteurs qui se payaient par leurs mains sur les produits jusqu'à parfait amortissement de la dette.Émile Vincens (1764-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMORTISSEMENT » s. m.

est une grace ou concession que fait le Roy par lettres patentes aux gens de main morte, comme Eglises & Communautés, de tenir des fiefs & heritages à perpetuité, sans être obligés de les mettre hors de leurs mains, moyennant une somme qu'on luy paye pour le desdommager des profits & confiscations qui luy appartiendroient dans les mutations qui se feroient, s'ils demeuroient dans le commerce ordinaire. L'amortissement est dû au Roy, & l'indemnité au Seigneur immediat dont releve le fief. la Chambre des francs-fiefs & amortissemens.
 
AMORTISSEMENT, signifie aussi, Adoucissement d'une douleur, d'une inflammation. Les Medecins saignent pour procurer l'amortissement de l'ardeur de la fievre. si cette emplastre ne guerit pas, elle cause du moins l'amortissement de la douleur. sans l'amortissement du coup de cette balle, il auroit été plus griefvement blessé.
 
AMORTISSEMENT, signifie aussi, Extinction, rachat. L'amortissement d'une rente se fait en remboursant le sort principal. l'amortissement d'une pension se fait par la mort du pensionnaire, ou par la renonciation qu'il y fait moyennant quelque argent qu'on luy donne pour la racheter.
 
AMORTISSEMENT. Terme d'Architecture. C'est ce qui termine quelque ouvrage au haut d'un bastiment, ou d'une menuiserie, ou d'une corniche, comme quelque vase, ou quelque figure ; & generalement tout ce qui fait saillie ou ornement en cet endroit-là.
 
Tous ces mots viennent de mors.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020