antagoniste

 

définitions

antagoniste ​​​ adjectif et nom

littéraire Opposé, rival. —  nom Adversaire, concurrent(e).
Anatomie Qui est en opposition fonctionnelle. Des muscles antagonistes (opposé à agoniste).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Rodin s'était débarrassé d'une antagoniste active et pénétrante, qu'il avait toujours et avec raison redoutée.Eugène Sue (1804-1857)
Mais il avait affaire à un antagoniste qui ne manquait ni de vigueur ni de courage.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
En effet, les choses se passèrent ainsi, et de chaleureux applaudissements accueillirent la victoire de mon antagoniste.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Quand mes yeux tombèrent sur eux, ce dernier venait de parer et portait un coup que son antagoniste évita.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Toutefois, le meunier commença à perdre patience devant un antagoniste aussi formidable, et en voyant ses compagnons se moquer de lui, comme c'est d'usage en pareil cas.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Cette lutte, dans laquelle je voyais comme dans toutes l'image de la guerre, me fit bondir le cœur, et je résolus de vaincre ce sauvage antagoniste.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Encore plusieurs minutes s'écoulèrent-elles, – au grand détriment de leur antagoniste, – avant qu'on réussit à les calmer.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
En même temps l'inconnu passa sous la garde de son antagoniste et le blessa mortellement à la gorge.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je puis appeler cela une heureuse chance, car incontestablement votre antagoniste doit avoir dans son carquois des flèches moins inoffensives que celle-là.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
À quelques pas du groupe formé par l'éléphant et son sauvage antagoniste, un petit tigre déchirait à belles dents un objet que je ne pris point le temps d'examiner.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Il roula dessus et dessous son antagoniste, et sans s'occuper des coups qui tombaient sur lui dru comme grêle, il ne lâcha pas prise un seul instant.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
C'est un électro-aimant dont l'armature, soulevée par un ressort antagoniste, appuie contre un disque de charbon placé au-dessus d'elle et du côté opposé au pôle électro-magnétique.Théodose du Moncel (1821-1884)
Alexis rentrait donc un peu penaud de cette aventure ; son antagoniste ronflait sous la table du cabaret, ce qui consolait un peu le soudard.Lucien Biart (1828-1897)
Mon tuteur crut devoir, au nom de la majorité de l'assemblée, répondre à l'antagoniste de ma tante et blâmer vertement son langage.Eugène Sue (1804-1857)
Aujourd'hui nous nous bornerons à dire quelques mots sur la forme polémique dans laquelle notre antagoniste paraît décidé à persévérer.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Hors d'état de prononcer une parole, ni même un cri, il fit un signe effroyable à son antagoniste, en lui montrant le bois et tirant son sabre.Honoré de Balzac (1799-1850)
Alcibiades crie, jure, blasphême, se radoucit, pour prouver par sentimens son goût antagoniste des femmes.François Béroalde de Verville (1556-1626)
À quelques reprises il riposta, mais comme à regret, en montrant le désir qu'il avait de ménager sa pétulante antagoniste.Georges Eekhoud (1854-1927)
Enfin, elle s'exclame tout haut ; la soubrette, ayant levé les yeux, nous aperçoit, quitte aussitôt son antagoniste et s'esquive parmi la cohue.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Ses bras s'agitaient comme des fléaux, battaient l'air et jamais n'atteignaient son antagoniste, qui bondissait tantôt d'un côté, tantôt d'un autre, plantant son poing où il lui plaisait.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ANTAGONISTE » subst. masc.

Celuy qui est d'un party opposé sur quelque contestation. Ce Seigneur vous conteste cette charge, ce Gouvernement, cette terre ; vous avez là un dangereux antagoniste. Cardan avoit un dangereux antagoniste en la personne de Scaliger ; il le contrarioit en toutes choses.
 
On appelle en Medecine des muscles antagonistes, ceux qui ont des fonctions contraires, comme le releveur, & l'abaisseur des yeux, ceux qui les font mouvoir l'un en haut, & l'autre en bas. Ce mot vient du Grec antagonizomai, contrà luctor, je combats contre quelqu'un.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020