Email catcher

rival

Définition

Définition de rival ​​​ , rivale ​​​ , rivaux ​​​ nom et adjectif

nom
Personne qui dispute à autrui ce qu'un seul peut obtenir. ➙ adversaire, concurrent. Le rival de qqn. Il a évincé ses rivaux.
spécialement Personne qui dispute à une autre l'amour de qqn.
par extension Personne qui dispute le premier rang, qui est égale ou comparable. Sans rival, inégalable.
adjectif Qui est opposé (à qqn ou à qqch.) pour disputer un avantage (sans recourir à la violence). Équipes rivales.

Synonymes

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot rival

Réveillés, la rivale se réfugie dans la salle de bain, et l'homme vient vers elle, nu.Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 01/06/2018
Sauf que là-bas, deux familles rivales se détestent depuis des années, ce qui porte préjudice à sa mission.Ouest-France, 19/06/2020
Les entraîneurs d'équipes rivales n'ont pas toujours la même analyse à l'issue d'un match.Ouest-France, 12/09/2021
Rajoelina devrait aussi laisser son rival se présenter à l'élection présidentielle qui doit avoir lieu en septembre prochain.Europarl
Réveillés, la rivale se réfugie dans la salle de bain.Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 31/05/2018
De même, n'est-ce pas, la douleur narcissique suscitée par l'apparition réelle ou imaginaire d'un rival qui fait questionner l'enfant sur ses origines ?TOPIQUE, 2002, Laure Ayoun (Cairn.info)
Comment parler avec elle de cette rivale, dans un autre temps ?VST - Vie sociale et traitements, 2020, Philippe Bichon (Cairn.info)
Trop de femmes haut placées se posent en rivales de leurs semblables.Capital, 14/10/2013, « Comment faire grimper les femmes dans la hiérarchie »
En clair, les mâles prendraient les humains pour un congénère, une femelle ou un rival.Géo, 25/08/2021, « Les serpents de mer qui s'attaquent aux plongeurs pourraient juste… »
Comme ses rivales américaines, elle a trop longtemps misé sur les 4.Capital, 27/05/2010, « Ford, le miraculé de l'automobile »
Dans le domaine de la réputation, la rumeur peut servir à éliminer un rival.Le Moyen Age, 2007, Séverine Fargette (Cairn.info)
Le fermier entra dans une fureur épouvantable, et voulut partir sur-le-champ pour assommer son rival et sa femme.George Sand (1804-1876)
Juste avant, il y aura un titre national à tenter de décrocher face au rival messin.Ouest-France, David GUÉZENNEC, 24/04/2021
Dans un tel processus le réel perd son intérêt propre et devient simple occasion d'un triomphe symbolique sur le rival, moyen de l'emporter sur l'autre.L'enseignement philosophique, 2018, Philippe Larralde (Cairn.info)
Soit l'exact opposé de l'image que peut renvoyer son rival madrilène.Capital, 13/09/2011, « Foot-business : le choc des deux plus belles machines à… »
Comme si le désir incestueux serait la source d'une menace de l'intérieur du corps par la mère archaïque rivale.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2004, Pierre Benghozi (Cairn.info)
On avait déchiré mon portrait, – la femme, la nouvelle, – je le savais, et je trouvai le portrait de ma rivale, et deux lettres....Alexis Bouvier (1836-1892)
Grande rivale du palet breton, ce jeu s'apparente à la pétanque classique, mais avec des règles spécifiques.Ouest-France, 23/08/2021
Comment faire émerger une position commune à des organisations rivales ?Négociations, 2005, Jean-Daniel Reynaud (Cairn.info)
Elle regardait l'avenir sans inquiétude, et cependant, à côté d'elle, dans l'ombre, grandissait une puissance rivale.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CORRIVAL s. m.

Vieux mot relatif qui signifioit originairement celuy qui tiroit de l'eau d'une même source qu'un autre, qui la conduisoit par un même canal pour la faire venir sur ses terres, & pour cela avoit souvent contestation avec luy. Depuis on l'a dit de ceux qui avoient les mêmes pretentions soit de gloire, soit d'amour, qui couroient dans la même lice, qui aimoient une même femme. Aujourd'huy on dit seulement rival en la même signification.

Définition ancienne de RIVAL, ALE adj. & s. m. & f.

Terme relatif, qui se dit de deux personnes qui ont la même pretention : ce qui se dit plus particulierement en gloire, & en amour. Cesar & Pompée étoient d'illustres rivaux de gloire. Etheocle & Polinyce étoient deux rivaux qui pretendoient à la Royauté. Tous les Romans & les Comedies sont des histoires de rivaux qui ont disputé la même maistresse. Entre les rivaux la haine est naturelle. Corneille a dit avec raison dans l'Excuse à Ariste :
 
Je pense toutefois n'avoir point de rival,
 
A qui je fasse tort en le traittant d'égal.
 
Les Jurisconsultes disent que ce mot vient de rivalis, quod ab eodem rivo aquam hauriant.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.