Email catcher

antipode

Définition

Définition de antipode ​​​ nom masculin

Lieu de la Terre diamétralement opposé à un autre. La Nouvelle-Zélande est l'antipode de la France. locution, au figuré Aux antipodes, très loin.
littéraire Chose exactement opposée. Aux antipodes de : à l'opposé de.

Synonymes

Synonymes de antipode nom masculin

opposé, extrême

Synonymes de aux antipodes de

à l'opposé de, très différent de, très loin de

Exemples

Phrases avec le mot antipode

Un saut dans l'inconnu, mais pas aux antipodes de leur ancien métier.Ouest-France, Julien BELAUD, 15/12/2019
Dans leurs versions extrêmes, ces deux types de relations paraissent même aux antipodes l'un de l'autre.Revue du MAUSS, 2016, Laurence Kaufmann (Cairn.info)
Cette formule exprime aux yeux du philosophe une conception scientifique et intellectuelle du mouvement située aux antipodes de sa quête d'une durée absolument indivisible.1895, 2020, Laurent Guido (Cairn.info)
Un rythme de vie qui semble aux antipodes du quotidien du personnage qui évolue dans ses cinq nouvelles.Ouest-France, Cécile KERNIVINEN, 31/07/2021
Ce mélange de mythes et de traditions est aux antipodes des conceptions occidentales.Ça m'intéresse, 30/01/2022, « Le shintoïsme, la spiritualité la plus verte »
Idéologiquement, les deux hommes sont loin d'être aux antipodes l'un de l'autre.Ouest-France, Philippe ECALLE, 28/11/2019
Dans un passé récent, la situation russe était aux antipodes des modèles proposés par la littérature.Politique étrangère, 2006, William Tompson, Sonia Marcoux (Cairn.info)
En réalité, les pages qui suivent le démontrent, les programmes fiscaux qu'ils nous préparent sont aux antipodes l'un de l'autre.Capital, 06/12/2011, « Qui va payer (encore) plus d’impôts ? »
Cette question est sérieusement discutée : deux camps s'affrontent, aux antipodes l'un de l'autre par leur positionnement idéologique, leurs méthodes d'enquête et d'analyse quantitatives.Cahiers d'études africaines, 2020, Jean Félix Yekoka (Cairn.info)
Dans ses manifestations quotidiennes, l'utilisation de notre existence oscille entre les deux antipodes, et garde des traces visibles des deux.Multitudes, 2015, Paolo Virno, Jean-Christophe Weber (Cairn.info)
L'idée de nation qu'ils défendent prête souvent allégeance à une puissance dont le comportement est systématiquement aux antipodes de nos valeurs démocratiques.Ouest-France, Laurent Marchand, 22/05/2019
Aux antipodes, c'est la pleine saison pour ces fruits gorgés de soleil, alors raison de plus pour en profiter.Ouest-France, 21/12/2018
De plus, l'entreprise a su mobiliser, parfois même créer, des réseaux aux antipodes des hiérarchies socio-territoriales de l'île.Ethnologie française, 2008, Geneviève Michon, Jean Sorba (Cairn.info)
Si le pays est le même, les façons de vivre et de travailler sont aux antipodes.Capital, 23/09/2016, « Expatriation : trouver la ville qui vous va bien ! »
Je n'ai rien à faire avec deux de ces vice-présidents, étant donné qu'ils sont issus de groupes aux antipodes des conservateurs britanniques.Europarl
Horace semblait l'antipode volontaire et raisonné de ce caractère.George Sand (1804-1876)
Pour en arriver là, les dirigeants ont fait un diagnostic aux antipodes de celui qu'aurait sans doute dressé un fonds d'investissement.Capital, 08/07/2020, « Ces patrons ont su rebondir après un choc brutal »
Enfin, a contrario, les managers interrogés ont une vision aux antipodes de celles des consommateurs.Ça m'intéresse, 04/07/2020, « Pourquoi ne peut-on pas s’empêcher de toucher les produits en magasin ? »
Leur concentration, leur convergence sera donc rarement parfaite à l'antipode de l'étoile réelle.Charles Nordmann (1881-1940)
Mais le décalage était trop grand avec ces antipodes où il a commencé le vélo.Ouest-France, Raphaël BONAMY, 06/07/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ANTIPODE subst. masc.

Terme relatif, qui se dit d'un habitant d'un lieu de la terre diametralement opposé à celuy d'un autre habitant. Plusieurs Anciens, & entre autres Lactance & St. Augustin, se sont moqués de ceux qui croyoient les Antipodes. Virgilius Evêque de Salsbourg fut declaré Heretique par Boniface VIII. Archevêque de Mayence, & Legat du Pape Zacharie, parce qu'il enseignoit qu'il y avoit des Antipodes ; & son jugement fut confirmé par le Pape Zacharie, à ce qu'escrit Aventin Auteur Allemand, sur le fondement de ce qu'avoit escrit St. Augustin. Ce mot vient de anti, & pous, pied.
 
On dit figurément d'un homme qui a des sentiments directement opposés à la raison, que c'est l'antipode du bon sens.
 
On dit aussi en proverbe, qu'on voudroit qu'un homme fust aux Antipodes, pour dire, qu'il fust bien loing.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine