aqueduc

 

définitions

aqueduc ​​​ | ​​​ nom masculin

Canal destiné à capter et à conduire l'eau d'un lieu à un autre.
Anatomie Conduit qui fait communiquer certaines parties d'organes. Aqueducs de l'oreille.
 

synonymes

aqueduc nom masculin

canal, conduite, dalot

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans tous les cas, il est très-ancien, puisque l'eau de l'aqueduc a eu le temps de former par ses filtrations des stalactites considérables.Volney (1757-1820)
La soif n'en devint que plus intolérable ; et toujours ils voyaient devant eux la longue cascade que faisait, en tombant, l'eau claire de l'aqueduc.Gustave Flaubert (1821-1880)
En conséquence, les murs de la ville furent appuyés à l'aqueduc, qui se trouva ainsi en faire partie.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Le 30, on ouvre la tranchée à environ cent cinquante toises de la place, en profitant des jardins, des fossés de l'ancienne ville, et d'un aqueduc qui traverse le glacis.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Tout à coup, part un long mugissement, fort et caverneux comme le bruit de l'eau dans un aqueduc.Gustave Flaubert (1821-1880)
Un petit aqueduc ruiné, perdu dans les arbres et dans les plantes grimpantes, fermait la vue de ce côté-là.George Sand (1804-1876)
Ici !– réfugions-nous sous l'arche de cet aqueduc, et je vous expliquerai l'origine de cette agitation.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Que voulez-vous faire contre une douzaine de bandits qui sortent d'un fossé, d'une masure ou d'un aqueduc, et qui vous couchent en joue tous à la fois ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quoique l'aqueduc fût double, l'eau n'était fournie que par un seul à la fois, facilitant ainsi la réparation de l'autre, afin que l'eau arrivât toujours pure.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
J'ai mis les pieds dans le plat, lourdement, en rappelant que c'était une invention romaine, alors nouvelle, et que l'aqueduc d'à présent a été refait sur l'ancien.Gustave Flaubert (1821-1880)
C'est le nom par lequel sont désignés les robinets d'un aqueduc placés aux coins des rues.Jules Fabien Gingras (1826-1884)
Devant la maison est un vaste bassin alimenté par l'aqueduc qui fournit l'eau aux fontaines du village.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
On ne s'étonna guère, lorsque, un matin, le vieux château fut éventré, dont les matériaux servirent à faire un aqueduc, un pont, une chaussée.Jules Janin (1804-1874)
Le bord de l'aqueduc où fuyoit ce torrent n'avoit que quatre pieds de large ; il étoit revêtu d'une pierre de taille polie, humide et très glissante.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Ce débris d'aqueduc semblait, de loin, barrer le passage de sa masse énorme de vieux murs à demi écroulés.Émile Zola (1840-1902)
Il bâtit trop solide, ce garçon-là ; son aqueduc romain lui est tombé dessus et nous avons été écrasés sous le poids.Alphonse Daudet (1840-1897)
C'est un viaduc ; mais, comme il supporte une conduite d'eau, c'est par le fait un aqueduc.Georges Darien (1862-1921)
C'est dans cette route que l'on reconnaît, au canal qui règne sur les arches, cette construction pour un aqueduc.Volney (1757-1820)
Enfin, le 13 octobre 1797, à deux heures du matin, nous descendîmes dans l'aqueduc, au nombre de trente-quatre.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
A la hauteur des dernières arches, ils revinrent droit vers l'aqueduc ; la place était découverte ; ils s'avancèrent en rampant jusqu'à la base des piliers.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AQUEDUC » s. m.

Construction de pierre faite dans une campagne inégale pour conserver le niveau de l'eau, & la conduire par un canal d'un lieu à un autre. Les Romains étoient magnifiques dans leurs aqueducs, qui s'étendoient quelquefois à cent milles. Ce mot vient du Latin aquaeductus.
 
AQUEDUC, en termes d'Anatomie, est un tuyau cartilagineux qui fait une partie de l'oreille, qui va s'ouvrir dans le palais, & qui est fermé par une petite valvule ou souspape. Voyez Oreille.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020