aquilin

 

définitions

aquilin ​​​ adjectif masculin

Nez aquilin, fin et busqué.
 

synonymes

aquilin adjectif masculin

busqué, arqué, bourbonien, recourbé, en bec d'aigle

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un beau vieillard, du reste, nez aquilin, front étroit mais haut, œil vif sous des sourcils touffus, physionomie honnête et franche.Paul Féval (1816-1887)
Sa face blême était comme envahie par une barbe épaisse, un nez aquilin, des yeux perçants, des sourcils noirs qui se rejoignaient sur le front.Ernest Renan (1823-1892)
Son âge paraissait être d'environ cinquante ans, il avait les cheveux grisonnants, le nez aquilin, le regard grave et doux ; enfin sa tenue et ses manières annonçaient beaucoup de distinction.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Ses moustaches noires ajoutaient à l'expression franche d'un visage vraiment militaire dont le front était large et découvert, le nez aquilin et la bouche vermeille.Honoré de Balzac (1799-1850)
Des boucles de cheveux bruns jouaient négligemment sur un front découvert ; le nez était presque aquilin.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Sa taille était majestueuse, ses yeux grands et doux ; son nez tirait sur l'aquilin ; sa bouche était bien faite, sa physionomie ouverte et heureuse ; ses cheveux blonds, déliés et clairs.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
C'était une jeune femme mince, assez grande, avec un nez aquilin, jolie, svelte, bien faite.Stendhal (1783-1842)
L'œil perçant lisait au fond du cœur ; il avait le nez légèrement aquilin, la lèvre sensuelle, un peu grosse, le front large et puissant.Albert Delpit (1849-1893)
Ses traits, sculptés avec vigueur, – et pourtant délicats et doux, – parlaient de vaillance hautaine par les courbes de leur contour aquilin.Paul Mahalin (1838-1899)
Un voile de rougeur couvrait le visage enflammé de la reine et un souffle de colère gonflait son nez légèrement aquilin.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Le noir de ses yeux vifs, la noblesse de son nez aquilin et le sourire de sa bouche vermeille, annonçaient une belle santé jointe à un caractère heureux et ferme.George Sand (1804-1876)
Ce nez, d'un contour aquilin, mince, avait je ne sais quoi de royal qui rappelait l'origine de cette noble fille.Honoré de Balzac (1799-1850)
Son nez aquilin contrastait avec la petitesse de son front, car il est rare que cette forme de nez n'implique pas un beau front.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'était un petit jeune homme de dix-huit à dix-neuf ans, faible en apparence, avec des traits irréguliers, mais délicats, et un nez aquilin.Stendhal (1783-1842)
Un teint basané, l'œil clair, le nez aquilin, donnaient à sa physionomie un certain air martial qui plut tout d'abord à notre apprenti architecte.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Son nez aquilin et ses mains petites comme celles d'une femme corrigeaient par un peu de distinction la brutalité de sa personne.Paul de Musset (1804-1880)
Son nez aquilin se recourbait sur une bouche dont les lèvres étaient tellement minces qu'on les eut dites coupées comme une incision faite dans une feuille de papier.Charles Deguise (1827-1884)
Son nez aquilin était un peu long, sa bouche charmante, ornée de belles dents qu'elle montrait beaucoup.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Il était grand, vous êtes petit ; il avait le nez aquilin, vous l'avez camus ; il avait les yeux noirs, vous les avez gris.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le front est haut, bombé, poli ; le nez mince, tendant un peu à l'aquilin ; la bouche très-colorée.Théophile Gautier (1811-1872)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AQUILIN » adj. m.

est une épithete qu'on donne aux nez qui sont courbés par le bout comme le bec d'une aigle. Il vient du Latin aquilinus.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020