recourber

 

définitions

recourber ​​​ | ​​​ verbe transitif

Courber à son extrémité, rendre courbe. Recourber une tige de métal. —  au participe passé Bec recourbé. ➙ crochu.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je recourbe

tu recourbes

il recourbe / elle recourbe

nous recourbons

vous recourbez

ils recourbent / elles recourbent

imparfait

je recourbais

tu recourbais

il recourbait / elle recourbait

nous recourbions

vous recourbiez

ils recourbaient / elles recourbaient

passé simple

je recourbai

tu recourbas

il recourba / elle recourba

nous recourbâmes

vous recourbâtes

ils recourbèrent / elles recourbèrent

futur simple

je recourberai

tu recourberas

il recourbera / elle recourbera

nous recourberons

vous recourberez

ils recourberont / elles recourberont

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je voulais atteindre un des jeunes veaux dont les cornes n'avaient pas encore commencé à se recourber.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Mais, à ce mot, il vit la lèvre du jeune ministre se recourber et son sourcil se froncer.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RECOURBER » v. act.

Courber ou tourner une chose en arc, la mettre hors de la ligne droite. Un tuyau recourbé s'appelle un syphon en termes d'Hydrauliques. Une retorte en Chymie est un vaisseau qui a le cou recourbé. Les Ouvriers se servent quelquefois de regles recourbées ; les Tourneurs de compas à pointes recourbées.
 
RECOURBÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019