armurier

 

définitions

armurier ​​​ , armurière ​​​ nom

Personne qui fabrique, vend ou entretient des armes.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me trouvais devant un armurier ; j'entrai chez lui, j'achetai deux pistolets, et les cachant sous mes vêtements, je courus à la maison.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Les témoins ne restent que le temps d'avaler un chocolat et filent ensemble du côté du clou, pour se rendre de là chez l'armurier.Jules Vallès (1832-1885)
Buot, qui, d'abord simple ouvrier armurier, s'était instruit seul et qu'on s'étonnait de voir si savant sans entendre un mot de latin.Joseph Bertrand (1822-1900)
C'était l'effet de mon enthousiasme rêveur, et je dois déclarer que l'armurier n'y aidait point.Anatole France (1844-1924)
Ceux-ci, à leur retour, avaient déposé là leur butin sous la surveillance de l'armurier en chef.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Que le tranchant de mon large sabre soit aiguisé ; que la garde en remplisse mieux ma main, et que l'armurier l'arrange à la hâte.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Un armurier assis sur une natte, forgeant à grands coups de marteau une lame de sabre posée sur une enclume.Edmond de Goncourt (1822-1896)
A quelques jours de là, un homme bleu descendit de la colline et somma l'armurier de lui livrer sa commande.George Sand (1804-1876)
Grimaud, en effet, était non seulement l'économe de la troupe, mais encore son armurier ; outre un registre il avait une trousse.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La fille d'un armurier étonna son goût : il se détermina, il en eut un fils.Montesquieu (1689-1755)
L'homme bleu ayant payé, allait se retirer, lorsque l'armurier lui montra son caillou de cornaline en lui proposant de le façonner pour lui en hache ou en casse-tête.George Sand (1804-1876)
L'armurier avait sans doute reçu déjà la visite de l'homme gris, car il le salua comme une connaissance.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Toutes ces dagues, sorties évidemment de chez le même armurier, étaient cachées dans d'uniformes fourreaux de velours noirs.Michel Zévaco (1860-1918)
Ils l'enfermèrent dans un fourreau de velours vermeil, semé de fleurs de lis, avant de la remettre à l'armurier, qui la venait prendre.Anatole France (1844-1924)
Combien de gardes de sabres, à la rondissante facture, après le déchiffrage de la signature de l'armurier, se sont trouvées des ciselures ne remontant pas à plus de vingt-cinq ans !Edmond de Goncourt (1822-1896)
Je trouvai d'autres caisses qui me firent bien plus de plaisir : c'étaient celles du charpentier et de l'armurier.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
L'armurier et le charpentier m'appelèrent alors pour me dire de ne pas oublier qu'ils n'avaient pris aucune part dans toute cette affaire.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Une fois, le hasard fit que je passai un mois sans prendre un pistolet ; les miens étaient chez l'armurier.Prosper Mérimée (1803-1870)
Notez d'abord que plusieurs des mots qui sont à la rime sont des mots essentiels du vocabulaire de l'orfèvre et de l'armurier.Jules Lemaître (1853-1914)
Il était donc de la tête aux pieds d'un beau bleu d'azur et la famille de l'armurier le contemplait avec admiration et respect.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARMURIER » subst. masc.

Marchand qui vend des armes. On le dit aussi de l'artisan qui les travaille, soit des armes deffensives, soit des armes à feu.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020