Email catcher

arquer s'arquer

Définition

Définition de arquer ​​​ verbe

verbe transitif Courber en arc.
verbe intransitif familier Marcher. Ne plus pouvoir arquer.

Définition de arquer (s') ​​​ verbe pronominal

Se courber en arc.

Conjugaison

Conjugaison du verbe arquer

actif

indicatif
présent

j'arque

tu arques

il arque / elle arque

nous arquons

vous arquez

ils arquent / elles arquent

imparfait

j'arquais

tu arquais

il arquait / elle arquait

nous arquions

vous arquiez

ils arquaient / elles arquaient

passé simple

j'arquai

tu arquas

il arqua / elle arqua

nous arquâmes

vous arquâtes

ils arquèrent / elles arquèrent

futur simple

j'arquerai

tu arqueras

il arquera / elle arquera

nous arquerons

vous arquerez

ils arqueront / elles arqueront

Synonymes

Synonymes de arquer

verbe transitif

courber, bomber, cambrer, cintrer

verbe intransitif

[familier] marcher, avancer

Synonymes de s'arquer verbe pronominal

fléchir, se bomber, se cambrer, se cintrer, se courber, se gauchir, se plier

Exemples

Phrases avec le mot arquer

En droit, il n'est pas anodin de rem arquer que le terme célérité est utilisé dans un seul article du nouveau code de procédure civile.Revue française d'administration publique, 2008, Soraya Amrani-Mekki (Cairn.info)
Entre arquer les branches (courber en arc), planter, semer, les lycéens ont du pain sur la planche.Ouest-France, 26/03/2015
Tout instrument, capable d'arquer la stratégie d'un acteur, est défini comme un instrument d'influence, ce qui inclut les instruments violents et non violents, coopératifs ou conflictuels.Revue Défense Nationale, 2016, Ingo Mayr-Knoch, Nathalie Mair, Jean Mittelstaedt (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ARQUER v. n.

Se courber en arc. On le dit des poutres, & autres pieces de charpenterie qui sont courbées ou naturellement, ou parce qu'elles soûtiennent un grand poids. On le dit particulierement de la quille d'un vaisseau, quand elle se dement, & perd sa figure ordinaire par quelque violent effort, soit en mettant le vaisseau à l'eau, soit lors qu'il eschouë.
 
On dit au Manege, qu'un cheval a les jambes arquées, quand il a les genoux courbés en arc ; ce qui arrive aux chevaux qui ont les jambes ruïnées.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine