cambrer

définitions

cambrer ​​​ verbe transitif

Courber légèrement en forme d'arc. ➙ arquer, infléchir.
Redresser (la taille) en se penchant légèrement en arrière. Cambrer les reins.

se cambrer ​​​ verbe pronominal

Se redresser en se penchant légèrement en arrière. Elle se cambre en marchant.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je cambre

tu cambres

il cambre / elle cambre

nous cambrons

vous cambrez

ils cambrent / elles cambrent

imparfait

je cambrais

tu cambrais

il cambrait / elle cambrait

nous cambrions

vous cambriez

ils cambraient / elles cambraient

passé simple

je cambrai

tu cambras

il cambra / elle cambra

nous cambrâmes

vous cambrâtes

ils cambrèrent / elles cambrèrent

futur simple

je cambrerai

tu cambreras

il cambrera / elle cambrera

nous cambrerons

vous cambrerez

ils cambreront / elles cambreront

synonymes

cambrer verbe transitif

arquer, cintrer, courber, creuser, incurver

se cambrer verbe pronominal

se redresser, se relever

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et puis, se cambrer comme un matamore et se sangler comme une femmelette, avoir un corset sous une cuirasse, c'est être ridicule deux fois.Victor Hugo (1802-1885)
Il vit cette forme tourmentée se cambrer pour la résistance, puis soudain, au milieu de ses horribles cris, la pauvre femme perdit l'équilibre et tomba sur la bascule.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ses deux bras levés faisaient cambrer son buste, dont je vis se dessiner les lignes sculpturales sous la blouse blanche qui l'enveloppait...Octave Mirbeau (1848-1917)
Il faut que je l'avoue : un diable est en moi qui me pousse à cambrer la taille dans les situations tendues.André Gill (1840-1885)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAMBRER » v. n.

qui ne se dit guere qu'avec le pronom personnel du bois qui se dejette, & qui ne se tient plus en droite ligne. Cette regle s'est cambrée par la secheresse. la menuiserie de ces volets, de ces portes, ne joint pas bien, parce que le bois s'est cambré.
 
CAMBRER, se dit aussi de la taille qui se fait par l'art sur le bois ou la pierre, quand l'ouvrage desire qu'il ne soit pas dressé uniment & en droite ligne, mais avec quelques inegalitez.
 
CAMBRÉ, ÉE. part. & adj.
 
CAMBRÉ, chez les Artisans, signifie aussi, Ce qui est creux ou concave, ce qu'on a creusé par art, qui n'est plus uni. Menage derive ce mot de camuratus, qui a été fait de camurus, qui signifie curvus, comme a remarqué Servius. D'autres le derivent de camera, qui signifioit voute, dont on a fait aussi chambre, parce qu'elles étoient autrefois faites en voute. Du Cange derive ce mot de camberta, qui est une espece d'arbrisseau qui vient courbe, que les Allemands appellent cambrek.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020