Email catcher

ascétique

Définition

Définition de ascétique ​​​ adjectif

D'ascète. Une vie ascétique.

Synonymes

Synonymes de ascétique adjectif

austère, janséniste, monacal, rigoriste, spartiate, érémitique (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot ascétique

Son genre de vie ascétique lui permettait en ce qui le concernait personnellement, de satisfaire ce nouveau goût d'économie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Encore leur faudra-t-il préalablement se soumettre à une épreuve ascétique connue sous le nom de ẖalwa.Sigila, 2020, Mehdi Ayachi (Cairn.info)
Cette intériorisation des normes institutionnelles s'appuie sur une morale ascétique qui, déjà préconstruite avant même l'entrée dans l'institution, prend toute son ampleur une fois dedans.Revue française de sociologie, 2019 (Cairn.info)
Et ce travail immense, il sut le soutenir par une sobriété plus qu'ascétique donnant en tout très-peu aux plaisirs qu'il vanta le plus.Jules Michelet (1798-1874)
Dans les traditions les plus ascétiques, il y a souvent un rapport à un objet exposé ou exhibé.Vacarme, 2010, Jérôme Lèbre, Laure Vermeersch, Lise Wajeman (Cairn.info)
Le temps ne semble pas avoir de prise sur ses joues creuses et son régime ascétique.Ouest-France, Vincent COTÉ, 16/04/2021
En dépit d'une vie ascétique, en effet, toutes les avancées technologiques et scientifiques sont reconnues et utilisées hier comme aujourd'hui.Ouest-France, Monique BÉGUIN, 24/01/2015
Chez lui rien d'ascétique à ce sujet, rien de craintif ; aucun ressentiment d'une antique chute.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Vivant de la production de son courtil (jardin légumier), il a continué sa vie ascétique durant plus de trente ans.Ouest-France, Michel COUPARD, 26/05/2020
Comme quoi, le problème ne saurait relever de la culture patriarcale ou de la morale ascétique bourgeoise mais uniquement de la nature humaine.Le philosophoire, 2012, Charles Boyer (Cairn.info)
Apparaissent des profils humains ou d'animaux, des graphismes inattendus, des couleurs quasi irréelles, tout cela dans une sobriété ascétique, techniquement parfaite et à l'esthétisme classieux.Ouest-France, 04/09/2020
De fait, bien des exercices ascétiques traditionnels semblent avoir disparu.Nouvelle revue théologique, 2018 (Cairn.info)
Il vivait dans la continence la plus ascétique et les sophismes de la chair n'avaient plus aucune part aux déterminations victorieuses de sa volonté.Léon Bloy (1846-1917)
Collégienne puis lycéenne, elle semble alors chercher, par des pratiques ascétiques, à modeler son corps pour le faire correspondre à ce modèle.Sociologie de l'art, 2012, Émilie Saunier (Cairn.info)
Ensuite, on passe à une période, autour de 1986, de guitare à la ligne claire, d'une musique plus ascétique.Ouest-France, Philippe Mathé, 17/11/2015
Dans la première, les efforts ascétiques se dirigent encore vers la mondanité à laquelle l'ascète cherche à s'arracher.Revue philosophique, 2014, Sergeï Horujy (Cairn.info)
Les saints farouches et ascétiques frappent l'imagination ou éveillent l'orgueil qu'on appelle émulation.George Sand (1804-1876)
Il frappe, dans le laisser-aller des autres, par son air ascétique et dur, sa tête osseuse, aux joues creusées, ses bras croisés avec raideur.Romain Rolland (1866-1944)
Tous ses ouvrages sont théologiques ou ascétiques ; il passe pour avoir appliqué, plus qu'aucun de ses prédécesseurs, les subtilités de la dialectique à la théologie.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
En d'autres termes, la culture talmudique préconise-t-elle une vie ascétique dénuée des plaisirs de la chair ?Études théologiques et religieuses, 2010, Dan Jaffé (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ASCETIQUE adj.

Terme de devotion. Ce mot a servi de titre à plusieurs livres spirituels & de meditations : comme, les Ascetiques, ou Traités spirituels de St. Basile le Grand Archevêque de Cesarée en Cappadoce. Ce mot vient du Grec askein, se exercere, d'où vient askisis.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine