asphyxie

 

définitions

asphyxie ​​​ nom féminin

État pathologique déterminé par le ralentissement ou l'arrêt de la respiration. Mort par asphyxie.
au figuré Étouffement de facultés intellectuelles, morales, dû à une contrainte. Asphyxie morale.
Arrêt du développement (d'un secteur économique).

asphyxié ​​​ , asphyxiée ​​​ adjectif et nom

Qu'on a, qui s'est asphyxié. —  nom Soins à donner aux asphyxiés.
au figuré Étouffé par une contrainte.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « asphyxie »

Dans la demi-asphyxie des blanchisseuses qui repassent au milieu de la vapeur des réchauds, elle se jetait à la fenêtre, et humait un peu d'air glacé.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ici, c'est la pendaison qui est en honneur, ailleurs c'est l'asphyxie ou la chute d'un lieu élevé.Émile Durkheim (1858-1917)
Vous avez fait mouche : quand j'étais petite, il m'arrivait d'être au bord de l'asphyxie lorsque je respirais les vapeurs émises par le raisin foulé aux pieds dans une cuve.Europarl
Il vint à pleuvoir ; on nous jeta simplement une toile goudronnée sur la tête, ce qui nous exposait à une asphyxie générale, à laquelle nous n'échappâmes que par miracle.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
En outre, l'asphyxie économique et humaine ne résoudra pas le conflit et une politique de ce genre ne fait que renforcer les extrémistes des deux camps.Europarl
A ma vingtième bouffée, la chambre était si pleine de fumée que j'étais menacé, en continuant, d'une asphyxie complète.Eugène Chavette (1827-1902)
Lui-même se les expliqua, en se rappelant que les douces émanations gazeuses qui s'exhalent des fleurs peuvent causer parfois une légère et voluptueuse asphyxie.Saintine (1798-1865)
C'est soit la circulation, la mobilité, soit l'asphyxie au milieu de monstres de fer qui crachent des substances polluantes.Europarl
Il s'agit aussi de garantir la diversité des espèces et de protéger les mers et les lacs de l'asphyxie.Europarl
L'asphyxie, suivant les constitutions, a des effets divers qui exigent des formes diverses de traitement.Pierre Loti (1850-1923)
Dans le seul élément respirable pour elle, l'asphyxie lui vient aussi bien que dans cette eau non respirable où elle vit.Jules Michelet (1798-1874)
L'atmosphère en est tiède, un peu lourde ; elle procure aux bonnes filles les délices d'une lente asphyxie.Anatole France (1844-1924)
Hier, une tragédie : quelque bonhomme de père qui s'asphyxie parce qu'il ne peut plus nourrir ses enfants.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et c'étaient encore d'autres tristesses : les renoncules charnues, d'une couleur sourde de métal rouillé ; les jacinthes et les tubéreuses exhalant l'asphyxie, se mourant dans leur parfum.Émile Zola (1840-1902)
Elle disparaissait alors au milieu de la vapeur chaude, à l'aise et le cœur d'aplomb, dans l'asphyxie de cette fosse remuée.Émile Zola (1840-1902)
Les pays pauvres sont encore plus pauvres, l'environnement est au bord de l'asphyxie à de nombreux endroits et les acquis en matière de droit du travail sont mis à mal.Europarl
Son examen ne fut pas long : elle avait succombé à une asphyxie, causée par les vapeurs de charbon.Hector Malot (1830-1907)
Zola, se sentant indisposé, sous l'oppression de l'asphyxie, s'était levé vers trois heures du matin, cherchant de l'air, voulant probablement ouvrir la fenêtre.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Tous les habitants du château neuf et de la ferme avaient passé du sommeil produit par la fatigue ou l'ivresse à l'asphyxie produite par la fumée.George Sand (1804-1876)
Les matières pour la fabrication de l'air respirable étaient en assez grande quantité pour permettre de n'envisager les probabilités d'asphyxie qu'après une période de temps semblable.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Afficher toutRéduire

Exemples de « asphyxié »

Après qu'il eut forcé la grille du canal, au moment où il tombait presque asphyxié, le courant l'avait entraîné comme un corps sans vie.Jules Verne (1828-1905)
J'ai besoin de temps en temps de converser le soir avec des gens d'esprit, faute de quoi je me sens comme asphyxié.Stendhal (1783-1842)
On le transporta aussitôt à l'hospice voisin, où l'on déclara qu'il était encore vivant, quoique en état d'asphyxié.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
J'étais sorti de mon trou aux trois quarts asphyxié et complètement abêti par l'excès de ma terreur.Paul Féval (1816-1887)
Il me faut mes cent mètres cubes d'air par vingt-quatre heures ou je suis à demi asphyxié.Jules Verne (1828-1905)
Et il chassait l'air de la main, en affectant d'être asphyxié par ce petit souffle de flûte : les siens, disait-il, ne sentaient que la poudre.Émile Zola (1840-1902)
Il faut remarquer le caractère de rêve qui se montre partout dans cette vision d'un homme éveillé, mais à demi asphyxié par les émanations du foin.Éliphas Lévi (1810-1875)
Le malheureux vermicellier recule épouvanté pour n'être pas asphyxié, car la salle à manger est si pleine de fumée qu'on peut à peine distinguer la lueur de la lampe.Eugène Chavette (1827-1902)
J'espérais éprouver le soulagement de celui qui ouvre un vasistas pour respirer de l'oxygène, s'il a pu se traîner jusqu'à la fenêtre, du lit où il allait être asphyxié.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Tout être vivant qui se trouve dans un rayon de trente mètres du centre d'explosion est en même temps congelé et asphyxié.Jules Verne (1828-1905)
Laurent sortait de ces conférences abasourdi, assommé, un peu asphyxié, comme si on l'avait regoulé de forts quartiers de viande ou même exposé comme un jambon à des fumigations prolongées.Georges Eekhoud (1854-1927)
Joignez à cela une chaleur intolérable qui aurait asphyxié bêtes et gens, si l'on se fût risqué dehors aux heures où le soleil a toute sa force.Théophile Gautier (1811-1872)
Dernièrement un guichetier, celui d'en bas, est tombé asphyxié en ouvrant la porte de sa salle.Ernest Capendu (1826-1868)
Le gaz acide carbonique, emmagasiné sous une effroyable pression, aurait fait irruption au-dehors, et asphyxié tout être vivant qu'il eût enveloppé de ses vapeurs irrespirables.Jules Verne (1828-1905)
Un asphyxié par le froid qu'on approcherait du feu, ou que, dès le commencement, on ferait séjourner dans un lieu échauffé, même médiocrement, serait irrévocablement perdu.Émile Bouant (1847-1926)
Le premier jour, il s'était trouvé sans parole, privé d'intelligence, asphyxié de douleur, à moitié fou.Léon Bloy (1846-1917)
Triste hibou, asphyxié de bonne heure dans l'obscurité malsaine des alcôves et des cabinets, elle croyait que quiconque la regardait lui jetait un sort.Jules Michelet (1798-1874)
Quand je rentrai à bord, je faillis être asphyxié par l'acide carbonique dont l'air était saturé.Jules Verne (1828-1905)
Privé d'air, le pauvre animal allait périr asphyxié, si la domestique de l'abbé n'avait soulevé le couvercle.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Cette vue fait oublier au voyageur l'atmosphère empestée des petits intérêts d'argent dont il commence à être asphyxié.Stendhal (1783-1842)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020