Email catcher

étouffement

Définition

Définition de étouffement ​​​ nom masculin

Difficulté à respirer. Sensation d'étouffement. ➙ suffocation.
Action d'étouffer (un être vivant) ; fait d'être étouffé. ➙ asphyxie. Étouffement par pendaison.
au figuré Action d'étouffer, d'empêcher d'éclater, de se développer. L'étouffement d'une révolte. ➙ répression. L'étouffement d'un scandale.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot étouffement

Je suis fort occupé et tracassé par cette exposition ; je suis repris par mes étouffements.Prosper Mérimée (1803-1870)
À cause des rejets en plastique, chaque année, 1,5 million de mammifères marins et d'oiseaux de mer meurent par strangulation, étouffement ou épuisement.Ouest-France, Catherine JAOUEN, 13/04/2019
Comment nous situer face à un sentiment d'oppression qui va jusqu'à l'étouffement ?Nouvelle revue de psychosociologie, 2015, Thomas Périlleux (Cairn.info)
Le prince, plus faible que son adversaire, n'échappait à l'étouffement que par les mille torsions de ses membres souples.Judith Gautier (1845-1917)
L'excès de sensation, c'est l'effet du trop d'huile, arrive à l'étouffement de la pensée.Victor Hugo (1802-1885)
Nous avons renforcé les règles en matière de risques d'étouffement et de suffocation.Europarl
De nombreux internautes ont publié les vidéos de leur défi, malgré les risques graves d'étouffement qu'il présente.Ouest-France, 07/06/2019
Dans le domaine de l'éducation, spécialement, l'étouffement de la voix des enseignants par le discours administratif est un mal auquel il est urgent de remédier.Le débat, 2004, Mireille Grange, Michel Leroux (Cairn.info)
C'est l'étouffement de la démocratie locale, pratique à laquelle nous mettrons fin.Ouest-France, 23/06/2020
Ce qui n'est rien d'autre que l'étouffement de toute velléité contre-révolutionnaire et le musellement de l'opposition politique.Le débat, 2014, Olha Ostriitchouk (Cairn.info)
Fatigue, troubles du sommeil, maux de tête, nausées, palpitations cardiaques, sensation d'étouffement : la liste des symptômes est malheureusement longue.Ça m'intéresse, 05/02/2022, « Pour réduire votre anxiété, optez pour une garde-robe minimaliste ! »
Ces courts réveils ne sont généralement pas ressentis, mais le dormeur peut parfois se réveiller en sursaut avec une pénible sensation d'étouffement.Ça m'intéresse, 09/07/2020, « Somnolence, perte de vigilance, fatigue mentale : quand les apnées… »
Elle a cependant payé son unité au prix de l'étouffement des libertés locales.Ouest-France, 02/10/2019
Elle fait vivre aux autres membres tour à tour des angoisses d'abandon et de lâchage, puis des angoisses d'intrusion et d'étouffement.Le divan familial, 2003, Elisabeth Darchis (Cairn.info)
Comment justifier par la loi du nombre sur le plan national l'étouffement sur le plan local l'importantes minorités - devenues peut-être des majorités ?Courrier hebdomadaire du CRISP, 1969 (Cairn.info)
De leurs entretiens il ressort que cet étouffement a pu commencer dès avant la naissance.Littérature, 2012, Ludovic Janvier (Cairn.info)
Par ailleurs, lors de la mue, la perte temporaire de leur exosquelette rigide conduirait à un écrasement de leur corps mou, trop lourd, et à un étouffement.Ça m'intéresse, 06/06/2019, « Des araignées gigantesques pourraient-elles exister ? »
Six ateliers ont été mis en place : alerte, protection, traumatisme, mise en position latérale de sécurité, étouffement, saignement et brûlure.Ouest-France, 22/05/2021
Il rapporte l'étouffement des étudiants dans des petits locaux en cités universitaires et la perte du travail d'appoint.Ouest-France, 22/03/2021
Et sans cesse il se plaignait d'étouffements, de palpitations de cœur.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESTOUFFEMENT s. m.

Maladie du poulmon qui souffre pour n'estre pas rafraischi par un air frais. Cet homme a un asthme qui luy cause un estouffement de poitrine, une respiration difficile.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine