aspic

 

définitions

aspic ​​​ nom masculin

Variété de vipère.

aspic ​​​ nom masculin

Lavande dont on tire une huile utilisée en parfumerie pour son odeur camphrée.var. spic ​​​ .

aspic ​​​ nom masculin

Plat froid en gelée. Des aspics de foie gras.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A ce nom, « la générale » tressauta, comme si elle eût été mordue par un aspic.Émile Gaboriau (1832-1873)
Gringalette eut un coup d'œil d'aspic pour sa compagne.Hugues Rebell (1867-1905)
Mais, à ce mot de vigne, elle bondit, un vrai saut de chèvre piquée par un aspic, et sa voix fut tout de suite à un diapason de fureur.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le chancelier poussa de nouveau son rire d'aspic.Octave Féré (1815-1875)
Elle se rejeta violemment en arrière, comme si elle eût vu un aspic se dresser sous ses pieds.Émile Gaboriau (1832-1873)
Sur une manière de petit radeau de bois, notre industriel installe une poêle à frire à moitié remplie d'huile d'olive laquelle est aromatisée d'une goutte d'huile d'aspic.Alphonse Allais (1854-1905)
Un de ses statuts spéciaux qualifie l'homme sans asile « plus dangereux que l'aspic, le dragon, le lynx et le basilic » (atrocior aspide, dracone, lynce et basilico).Victor Hugo (1802-1885)
Sans doute beaucoup de temps avait passé depuis, mais l'aspic de la vanité littéraire fait parfois des piqûres bien profondes et mêmes incurables, surtout chez les individus bornés.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASPIC » subst. masc.

Petit serpent fort venimeux. La morsure d'un aspic ne se guerit point : c'est un Aphorisme d'Hippocrate, qui se trouve aussi dans l'Ecriture au Pseaume 58. & sur tout quand il mord aprés avoir mangé une grenouille, comme dit Bochart en sa Zoographie. Quelques-uns font venir ce mot du Grec spizo, sibilo : d'autres de sa figure ronde, qui sign. en Grec aspis, un bouclier, parce que ce serpent se met ordinairement en rond, principalement quand on l'attaque ; ce qui represente la figure circulaire du bouclier. Sa teste qu'il éleve du milieu de ce cercle, represente ce que les Romains appelloient umbo dans leur bouclier.
 
Matthiole met trois especes d'aspics, dont l'un est nommé Ptyas, parce qu'il jette son venin au loin comme s'il crachoit : le second Cherseen, qui a pris son nom de ce qu'il se nourrit loin de la mer : le troisiéme Chelidonien, parce qu'il est noir sur le dos, & blanc sous le ventre comme les hirondelles. Les plus grands aspics sont ceux qui se nourrissent sur la terre. Il y en a quelquefois de cinq coudées de long, & sur tout les Ptyas, qui ont une couleur cendrée, verde & jaune. Nicander dit qu'un homme picqué d'un aspic devient verd & pasle, perd la veuë, & paroist endormi, & meurt sans sentir aucune douleur. Il ne peut vivre que huit heures, & souvent meurt au bout de trois. Ceux qui sont picquez des aspics Chelidoniens meurent soudain. L'aspic fait une picqueure fort deliée comme la pointe d'une aiguille. Le masle fait deux picqueures, & la femelle quatre, comme les viperes ; & son venin fait congeler le sang aux veines & arteres. Il y a aussi un aspic sourd qui a des taches jaunes sur une peau grise, qui est le plus dangereux de tous.
 
ASPIC, se dit figurément d'un medisant. C'est une langue d'aspic.
 
ASPIC, est aussi une ancienne piece d'artillerie, qui est une demi-couleuvrine bastarde qui tire douze livres de boulet.
 
ASPIC, est aussi une plante qu'on nomme autrement Lavande, qui a une fleur bleuë, & une odeur & un goust fort, & qu'on nomme en Latin Spica nardi. On en fait une huile qu'on nomme l'huile d'aspic, qui prend feu aisément, & qu'il est impossible d'éteindre, dont les Peintres se servent.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020