Email catcher

assaillant

définitions

assaillant ​​​ , assaillante ​​​ adjectif et nom

adjectif Qui assaille. L'armée assaillante.
nom Personne qui assaille, attaque. ➙ agresseur, attaquant.

synonymes

assaillant, assaillante nom

attaquant, agresseur, combattant, offenseur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les mameluks, revenus de leur étonnement, barrèrent les rues de pièces de bois, et des fenêtres ils écrasèrent les assaillants.Jules Michelet (1798-1874)
Par miracle, la victime s'en sort mais l'assaillant n'est pas identifié.Ouest-France, 05/05/2021
Elle consistait à ébouillanter l'assaillant avec une pâte liquide à base de sel (l'huile étant un produit de luxe).Ouest-France, 21/09/2014
Comme si les autres écrivains représentaient une menace, un danger d'ingérence et qu'il fallait à tout prix repousser l'assaillant.Poétique, 2009, Maxime Decout (Cairn.info)
Ces quatre hommes, qui seraient âgés de 17 à 21 ans, étaient en contact avec l'assaillant, a précisé une source proche du dossier.Ouest-France, 19/12/2020
Les assaillants éprouvèrent une vive résistance aux approches, et puis de rue en rue et de maison en maison.Émile Vincens (1764-1850)
Elle était vivement attaquée du côté de terre, mais la résistance ne manquait pas et les assaillants gagnaient peu d'avantage.Émile Vincens (1764-1850)
Il s'agissait de détruire toutes les constructions proches de l'enceinte pour éviter que les assaillants puissent s'y cacher et s'y réfugier.Ouest-France, 23/02/2017
L'assaillant, qui serait âgé d'une trentaine d'années, a été neutralisé par la police municipale et transporté à l'hôpital.Capital, 29/10/2020, « Nice : une attaque au couteau dans une église fait… »
Il aurait alors essayé de poignarder le lycéen mais ce dernier aurait réussi à bloquer de justesse le geste de l'assaillant.Ouest-France, 22/12/2020
Celui qui malgré tout mène une telle guerre, est lui-même l'assaillant et bafoue lui-même le droit international.Europarl
Cette dernière serait incapable de se dissimuler, de repousser ses assaillants car ils seraient trop nombreux.politique étrangère, 2013, Jean-Christophe Noël (Cairn.info)
Il est ensuite roué de coups par des membres de la famille de son assaillant.Ouest-France, 22/09/2017
Au reste, pourquoi chercherions- nous à repousser ces assaillants dorés ?Capital, 28/02/2008, « Les fonds souverains, nouveaux ogres du business mondial »
Ils pouvaient aussi dissimuler de fines fléchettes dans leurs bouches puis les cracher au visage de l'assaillant par surprise.Ça m'intéresse, 08/01/2022, « Ninjas : les armes les plus secrètes des espions japonais »
Elle concernerait des défenses contre des missiles assaillants de 3 000 km environ et couvrirait un territoire beaucoup plus étendu, avec des intercepteurs haut-endo-atmosphériques.Critiques internationales, 2001, Thérèse Delpech (Cairn.info)
Quant à l'attaque du côté de la campagne elle n'a rien de sérieux et les assaillants ont déjà battu en retraite.Joseph Marmette (1844-1895)
Elle était considérée comme une défense naturelle où les assaillants n'étaient pas censés s'aventurer.Annales de Normandie, 2018, Nathalie Pallu De La Barrière (Cairn.info)
En ce sens, la crise économique et la catastrophe ôtent la lucidité nécessaire pour distinguer l'allié de l'assaillant.Revue du Nord, 2016, Nicolas Verschueren (Cairn.info)
Dès qu'une percée est effectuée, la résistance s'effondre, la ville est livrée à l'assaillant et le plus souvent au pillage.Politique étrangère, 2020, Pierre Santoni (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASSAILLANT, ANTE » adj.

Qui attaque, qui provoque au combat. Dom Sanche dit dans le Cid,
 
Faites ouvrir le camp, vous voyez l'assaillant.
 
Cette ville ne fut emportée que par le grand nombre des assaillants.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021