assaillant

définitions

assaillant ​​​ , assaillante ​​​ adjectif et nom

adjectif Qui assaille. L'armée assaillante.
nom Personne qui assaille, attaque. ➙ agresseur, attaquant.

synonymes

assaillant, assaillante nom

attaquant, agresseur, combattant, offenseur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le vieillard avait reçu le choc, et l'avait rendu, et rendu si terriblement qu'en un clin d'œil l'assaillant et l'assailli avaient changé de rôle.Victor Hugo (1802-1885)
Je distinguai enfin l'intrépide assaillant : c'était un empereur ou licorne de la mer, chevalier errant des eaux, qui attaque tous ceux qui passent dans ses domaines.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Autant les uns montraient d'impétuosité et d'ardeur en assaillant les remparts, autant les autres se distinguaient par leur constance et leur héroïsme à les défendre.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Et le cheval, effrayé à la vue d'un nouvel assaillant, ne bougea plus, et resta tout frissonnant d'épouvante.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Notre capitaine, pris corps à corps par ce dernier assaillant, lui avait traversé la poitrine d'un coup de pistolet à bout portant, cependant parlait encore.Édouard Corbière (1793-1875)
Mais une fois dans le fossé, l'assaillant serait exposé à tous les projectiles pouvant pleuvoir des trois étages.Victor Hugo (1802-1885)
Quelles mines, contre-mines, tranchées, chemins couverts, bretèches – dans le domaine de la fortification intellectuelle – ont servi l'assaillant et lui ont livré le château ?Gaston Leroux (1868-1927)
Avant que le docteur eût eu le temps de se redresser, son assaillant lui avait plongé son couteau entre les deux épaules.Eugène Chavette (1827-1902)
L'assaillant essaye de forcer les lices d'une ville entourée de murailles, et les assiégés font jouer un mangonneau.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Évidemment, un siège à cette époque n'était réellement sérieux pour l'assiégé, comme pour l'assaillant, que quand on en était venu à se prendre, pour ainsi dire, corps à corps.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Celui qui malgré tout mène une telle guerre, est lui-même l'assaillant et bafoue lui-même le droit international.Europarl
Il la tenait avec une solidité massive d'éteau, lui brisait les bras et tordait rudement ses poignets, l'assaillant en silence et avec une sorte de rage, comme une brute.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
L'assaillant se tait et l'assaut se livre sans clameur ; et l'ennemi s'approche des murailles en marchant sur ses bas.Gaston Leroux (1868-1927)
Déplorable résultat de l'oubli de cette maxime, que, dans la guerre offensive, l'assaillant qui a de l'avantage ne doit jamais accorder du temps à l'ennemi !Pierre Daru (1767-1829)
Dans le vaste espace, il s'était formé plusieurs courants contraires, tourbillonnant, l'assaillant de toutes parts.Émile Zola (1840-1902)
L'assaillant, qui se précipite en avant, s'appuie nécessairement sur la partie antérieure du pied et l'imprime sur la terre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les remparts et les tours sont formidables sur tous les points où des escarpements ne viennent pas apporter un puissant obstacle à l'assaillant.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Était-il serré de trop près, se sentait-il touché, avec quelle vigueur il se retournait et fonçait sur l'assaillant !Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Restaient la sape, la mine, le bélier et tous les engins qui obligeaient l'assaillant à se porter au pied même des défenses.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
L'assaillant lui retrousse les jupes, fourrage parmi ses chairs d'adolescente, la palpe, en soupirant, avec énergie mais sans brutalité, et finit par la prendre.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASSAILLANT, ANTE » adj.

Qui attaque, qui provoque au combat. Dom Sanche dit dans le Cid,
 
Faites ouvrir le camp, vous voyez l'assaillant.
 
Cette ville ne fut emportée que par le grand nombre des assaillants.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique imparable pour briller à l'oral ?

 

Julien Barret 25/05/2021