asthmatique

 

définitions

asthmatique ​​​ adjectif et nom

Qui se rapporte à l'asthme. Toux asthmatique.
Qui a de l'asthme. —  nom Un asthmatique.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je suis asthmatique, et je ne peux pas entrer en contact avec la moindre cigarette sans avoir de graves problèmes respiratoires.Europarl
Il étoit un peu asthmatique, et la demoiselle étoit logée au troisième étage.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Même un accordéon dans les rues, avec son petit concert asthmatique et acidulé, lui tirait des larmes.Georges Rodenbach (1855-1898)
Ce sont les cris perçants et les hoquets d'une grosse pie asthmatique.Hippolyte Taine (1828-1893)
Comment congédier cet être devenu soudain asthmatique, et qu'une toux opiniâtre semblait prête à étouffer ?Lucien Biart (1828-1897)
Je monte l'escalier en m'arrêtant deux fois, bien que je ne sois pas asthmatique.Georges Darien (1862-1921)
Ils disaient que tout asthmatique qui se nourrit pendant quelque temps de cette chair est infailliblement guéri.Paul de La Gironière (1797-1862)
L'ensemble, si on le saisissait, était celui d'un monstre, mais d'un monstre asthmatique qui n'aspire et respire qu'avec le plus cruel effort.Jules Michelet (1798-1874)
C'était un ancien marchand de chevaux, un gros homme asthmatique, qui avait toujours des sifflements, des enrouements, des chants de glaires dans le larynx.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle était asthmatique et obèse, blanche et bouffie, trop cuite.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Pendant des heures, nul bruit ne s'entendait, que la toux désespérée d'un vieil asthmatique, enfoui comme lui dans quelque trou perdu.Paul Margueritte (1860-1918)
Il tira un vieux cordon de sonnette tout noir, à pied de biche, entendit le bruit étouffé d'une sonnette fêlée et les jappements d'un petit chien asthmatique.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mais la bagarre, dans ce singulier quartier où la vaillance asthmatique respire, est un abîme entouré d'un haut garde-fou.Paul Féval (1816-1887)
Il est « de plus en plus asthmatique ; deux pas l'essoufflent ; et la moindre fraîcheur le fait tousser ».Pierre Duchaussois (1878-1940)
Si l'on s'étonnait de ce qu'un asthmatique mangeât des perdrix et des truffes, sans être horriblement malade, l'étonnement ne serait pas long.Léon Gozlan (1803-1866)
Le monsieur était asthmatique et goutteux : il avait les doigts à nodus et crocus : c'est l'étiquette ; au reste, magnifique seigneur, laid comme un diable, mais parlant d'or.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Comment suivre l'activité du missionnaire asthmatique au cours des trois années qui le séparent encore de sa tombe ?Pierre Duchaussois (1878-1940)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASTHMATIQUE » adj. m. & f.

Malade qui a un asthme, qui a la poitrine engagée, & qui respire avec peine.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020